Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Construction d’une salle de bain à l’italienne : le guide complet

Par Posted on 0 Aucun tag 0

La salle de bain est désormais une pièce phare de la maison. Elle s’est transformée en un véritable espace de détente. C’est pourquoi sa conception relève d’une tâche très importante. On attribue une attention particulière au décor et au type d’aménagement. Depuis quelques années, des solutions modernes et esthétiques ont fait leur apparition. Grâce à elles, la salle de bain peut devenir un havre de paix et un véritable espace de bien-être. La conception d’une douche à l’italienne est actuellement au cœur de la tendance. Découvrez l’atout de cette solution et son coût de réalisation !

Une salle de bain italienne, c’est quoi ?

En fait, il s’agit  d’un espace doté d’une douche de plain-pied, placé dans un coin. Cela signifie que la pièce ne comporte aucune marche. La douche se présente comme un prolongement de la salle de bain. De plus, elle est souvent ouverte ou munie d’une paroi en verre. En d’autres mots, elle est facilement accessible. C’est le genre d’aménagement qui convient aux personnes âgées qui peuvent perdre une partie de leur mobilité au fur du temps. Une douche italienne est aussi recommandée en cas de présence de personnes handicapées dans la maison.

Un autre atout de cet aménagement, c’est qu’il simplifie l’entretien de la salle de bain. En ajout à tout cela, il garantit un résultat inégalable en matière d’esthétique surtout lorsqu’on privilégie les matières nobles et de qualité. Actuellement, la pierre, la mosaïque et le teck sont les matériaux de revêtement les plus utilisés. Pour donner une touche d’élégance à la douche et accroître sa praticité, on peut aussi y ajouter des espaces de rangement.

Le prix d’une salle de bain à l’italienne

Avoir une salle de bain moderne avec douche italienne, c’est avoir un petit coin de paradis chez soi. Toutefois, une telle construction a un prix. En effet, il faut prévoir un grand budget surtout si on envisage de créer un espace design et hautement fonctionnel. En d’autres mots, le coût du projet dépend de la qualité des matériaux présents dans la salle de bain. Ils sont nombreux.

On va commencer par le receveur. C’est l’élément qui donne un cachet authentique à la douche. Il garantit également l’étanchéité de l’installation. Son coût oscille entre 100 et 600 €. Tout dépend de la forme choisie et du matériau de fabrication. Il faut aussi parler du siphon qui assure l’évacuation des eaux usées. Il doit disposer d’un diamètre minimal de 90 mm. Son prix se situe entre 40 et 70 €. Notons qu’on peut remplacer le siphon par le caniveau ou la rigole. Ce système d’évacuation est beaucoup plus efficace et il convient bien à une douche de plain-pied. Mais il est beaucoup plus onéreux. Son coût varie entre 300 et 550 €.

vasque salle de bain

Sachez qu’une salle de bain italienne, élégante et confortable, comporte aussi une colonne de douche. Le prix d’un tel équipement passe de 100 € à 700 €. Pour optimiser son charme, il faut également l’équipe d’un revêtement de sol impeccable. Le carrelage est fortement recommandé. Le budget à prévoir est de 30 €/m².

Puisque l’installation d’une telle salle de bain exige des compétences techniques pointues, il est indispensable de la léguer à un expert. Cette décision va avoir un impact sur le coût total de la construction. Vous devez augmenter vos dépenses avec les frais de main-d’œuvre dont le montant diffère d’un prestataire à l’autre. Sachez cependant que le recours à un professionnel donne droit à un taux de TVA réduit à 10 %.

Un tour sur la pose d’une douche à l’italienne

Comment concevoir une salle de bain à l’italienne ? Tout d’abord, il faut souligner que le projet ne se réalise pas à la hâte surtout en cas de rénovation. Il y a un certain nombre de précautions à prendre pour assurer le succès de l’installation. Pour commencer, sachez qu’une douche italienne a besoin d’un revêtement performant et étanche. La plupart du temps, il faut surélever le sol de la salle de bain avec une chape de béton hydrofuge.

En fait, les professionnels sont à même de trouver la tactique idéale pour obtenir une douche étanche. Notons que le système d’évacuation d’eau de la salle de bain est aussi spécial. Il est caché sous le revêtement. Pour éviter la stagnation de l’eau ou bien le débordement, le carrelage doit être légèrement en pente.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *