Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Isolation par l’extérieur ou l’intérieur ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

L’isolation thermique des murs d’un bâtiment est un procédé qui tend à diminuer l’énergie nécessaire pour le chauffer. Elle permet ainsi de réaliser des économies sur les factures tout en améliorant le confort des habitations. Pour isoler votre bâtiment, deux solutions s’offrent à vous : une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur. Chacune de ces méthodes possédant des avantages, mais également des contraintes, faire un choix se révèle donc bien souvent difficile. Fort heureusement, il existe des spécificités pouvant orienter votre choix vers une option ou vers l’autre.

L’isolation thermique par l’extérieur

Lors d’une isolation thermique par l’extérieur (ou ITE), on place le matériau isolant sur les murs à l’extérieur du bâtiment. L’isolant entoure alors le bâtiment, formant une couche impénétrable qui limite les déperditions thermiques. Il s’agit d’une méthode d’isolation particulièrement efficace d’après technitoit.com qui vous donne quelques astuces et conseils à ce propos.

Grâce au positionnement de l’isolant à l’extérieur, l’ITE permet de renforcer l’inertie thermique du bâtiment, une vraie bénédiction en période de fortes chaleurs. Pendant la canicule, votre maison restera fraîche malgré la chaleur infernale qui règne à l’extérieur. En outre, contrairement à une isolation par l’intérieur, l’ITE ne diminue pas l’espace habité. L’isolant étant fixé à l’extérieur, il va légèrement empiéter sur la superficie du terrain. Cependant, malgré tous ses bons côtés, le choix d’une ITE présente certaines contraintes.

En premier lieu, l’ITE est plus onéreuse. Bien que le surcoût qu’elle entraîne est rapidement rentabilisé en confort et en économies d’énergie. De plus, vous pouvez bénéficier d’aides comme un crédit à taux zéro et une prime d’énergie pour mener vos travaux. Ensuite, les ITE entraînent des modifications considérables de la façade à tel point que vous pouvez être amené à demander un permis de construire. Il est donc recommandé de les installer sur de nouveaux bâtiments ou de profiter d’autres travaux comme un ravalement de façade. Pour finir, les ITE sont tout simplement incompatibles avec certains bâtiments, notamment ceux avec des colombages.

L’isolation thermique par l’intérieur

Par rapport aux ITE, les ITI présentent l’avantage d’être moins onéreuses et plus simples à installer. Elles peuvent être installées pièce par pièce, ce qui évite d’avoir à dépenser de fortes sommes en une fois et elles préservent la façade des bâtiments. Elles sont aussi compatibles avec tous les types de bâtiments. Cependant, elles sont moins performantes, ce qui signifie que vous perdrez en confort et que sur la durée vous ferez moins d’économies. Si elles préservent la façade, leur installation peut nécessiter de refaire l’installation électrique et la décoration dans chaque pièce que vous isolerez. Les ITI réduisent également la surface habitable du bâtiment, la rendant plus exiguë pour ses occupants.

De plus, vous devrez déménager pendant la durée des travaux, car les pièces seront inhabitables pendant l’installation des ITI. Vous devrez ainsi tenir compte de vos besoins, de vos préférences, mais aussi des contraintes techniques. Au vu des avantages qu’elles offrent et en l’absence de limitations (refus du permis, incompatibilité avec le bâtiment, limite du budget ou vos goûts), l’isolation par l’extérieur est un choix plus judicieux sur le long terme.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *