Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Ce que vous devrez savoir sur la piqure de taon

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Ce que vous devrez savoir sur la piqure de taon
5 (100%) 2 vote[s]

L’été est la saison la plus prisée des insectes. Sachez qu’il n’y a pas que les moustiques qui adorent le sang. Il existe également une créature plus grosse et mordante qui prospère par temps chaud : le Taon ou mouche à cheval. Les taons sont un type d’insecte volant et leurs morsures peuvent être douloureuses. Dans de rares cas, certaines personnes développent de graves allergies aux piqûres de mouches à cheval.

Les taons, qu’est-ce que c’est ?

Le plus souvent, on rencontre les mouches à cheval dans les zones rurales et les terres agricoles, où elles se nourrissent de sang de grands mammifères. Les taons peuvent autant être trouvés dans les zones urbaines à proximité de sites riches en eau, tels qu’un lac. Ils doivent piquer de gros animaux, y compris les chevaux, le bétail, les chiens et les humains, dans le cadre de leur cycle de vie. Ce sont de grandes mouches de couleur sombre d’environ 1 à 2,5 cm.

Seules les mouches à cheval femelles piquent, car les mâles ne disposent pas des pièces buccales appropriées. Les taons femelles ont besoin de 0,5 ml de sang pour leur reproduction, ce qui représente une quantité importante par rapport à leur taille. Elles peuvent, cependant, prendre environ 200 mg de sang en quelques minutes. Ces insectes ont des dents-de-scie qui coupent la peau, puis ils libèrent un anticoagulant pour empêcher le sang de se solidifier pendant qu’ils soutirent leur repas.

Identifier une morsure

Les piqûres de mouches à cheval sont particulièrement douloureuses et lentes à cicatriser par rapport à d’autres morsures d’insectes. C’est à cause de la méthode que les taons utilisent pour mordre. Une morsure de Taon est caractérisée par une coupure plutôt qu’un petit trou de perforation. Par la suite, il faut savoir que les pièces buccales de la mouche à cheval utilisent une action en forme de ciseaux pour créer une plaie dans la peau. Comme les moustiques, le Taon s’ancre à la peau tout en buvant le sang à l’aide de petits crochets sur le long de sa bouche. La douleur et la rougeur aident à identifier les morsures de la mouche à cheval.

Les gens doivent faire attention à la présence de pus ou d’autres écoulements provenant d’une plaie. Une douleur et un gonflement accrus peuvent en effet signaler une infection due à une piqure de Taon. Si une morsure s’infecte, cela ne se produit pas immédiatement, mais généralement au moins un jour ou deux plus tard. Une allergie grave aux piqûres de mouches à cheval n’est pas courante, mais peut provoquer des symptômes supplémentaires, tels que : vertiges, respiration sifflante, peau temporairement enflée notamment autour des yeux et des lèvres.

Que faire si vous êtes piqué par un Taon ?

Pour traiter une morsure de mouche à cheval, refroidissez la zone avec une flanelle froide mouillée, un sac isotherme ou des glaçons enveloppés dans un linge ou dans un sac. Désinfectez la zone mordue en la nettoyant soigneusement avec de l’eau et du savon, des lingettes antiseptiques, de l’alcool ou du vinaigre. Il faut faire attention aux infections, car les mouches à cheval se déplacent d’un hôte à l’autre, donc elles peuvent être porteuses de maladies. C’est pourquoi il est important de nettoyer et de surveiller une morsure de Taon. Si la région mordue reste rouge et enflée ou devient croustillante et jaune, consultez un médecin.

Moyen pour amoindrir les risques de piqure Taon

Effectivement, il existe des précautions auxquelles vous pourrez recourir pour échapper aux éventuelles piqures de Taon. La meilleure façon d’éviter que votre été ne soit pas gâché par une morsure douloureuse consiste à garder les fenêtres fermées pendant la journée. Ce type d’insecte déteste les habits qui mettent à jour leur présence. Il est donc conseillé de porter des vêtements de couleurs vives. Vous pouvez aussi répandre des répulsifs sur vos vêtements. La perméthrine en vente dans les pharmacies s’avère être une solution efficace.

Il y a également des astuces de grand-mère qui peuvent être adoptés pour éloigner les Taons à savoir une composition de citron et de vinaigre. La solution sera à appliquer sur vos tenues. Les huiles essentielles à base de menthe sont aussi une alternative pour repousser les Taons.

Quels traitements pour une piqure de Taons ?

Traiter une morsure de mouche à cheval est semblable aux remèdes contre d’autres types de piqûres d’insectes. La principale précaution à prendre pour traiter les piqûres de mouches à cheval est de se méfier des infections. Les piqûres de mouches à cheval risquent davantage d’être infectées que d’autres piqûres d’insectes en raison de la manière dont celles-ci endommagent la peau. Il existe 2 méthodes pour traiter une piqure de Taons.

Pour les démangeaisons

La crème d’hydrocortisone est un traitement de l’eczéma, de la dermatite et des piqûres d’insectes. C’est une crème en vente libre qui devrait soulager les démangeaisons et la douleur causée par des morsures mineures. Cependant, cette crème stéroïde ne doit pas être utilisée sur le visage, car elle peut aggraver certaines conditions telles que l’acné et l’impétigo. Si la morsure est sur cette zone délicate, il est préférable de consulter en premier temps votre médecin.

Les antihistaminiques sont utilisés pour un certain nombre de choses, notamment les allergies telles que le rhume des foins et la conjonctivite. On peut également recourir à ceux-ci pour traiter les piqûres d’insectes pour certains cas de réaction allergique. Généralement pris sous forme de comprimés, ils peuvent aider à soulager les allergies.

Soulagement de douleur

Les experts du NHS affirment que le paracétamol peut être utilisé pour soulager la douleur et l’inconfort liés à une morsure de mouche. Le paracétamol est disponible dans toutes les pharmacies ou les supermarchés et est accessible sans ordonnance. Notez que les enfants de moins de 16 ans ne devraient pas prendre d’aspirine. L’ibuprofène tout comme le paracétamol, peut être utilisé pour soulager la douleur ou l’inconfort d’une piqûre de Taon.

Une personne n’aura pas besoin de soins médicaux sauf si une infection survient au niveau de la plaie. Dans les rares cas d’allergie graves peu de temps après une morsure de Taon, vous devez directement vous rendre dans un hôpital pour recevoir des soins adéquats.

Qu’es-tce que la dermite estivale du cheval ? Quels sont les symptômes ?

Comme nous l’avons vu  précédemment, nous rencontrons le Taon ou mouche à cheval dans les zones rurales et les terres agricoles peut causer une maladie gênante pour les cheveux. Cette maladie appelée dermite cheval ou dermite estivale du cheval.

La dermite estivale chez le cheval se manifeste la plupart du temps entre le printemps et l’automne, l’hiver faisait cesser l’activité des moucherons responsables de la DERE. Cette maladie revient donc tous les ans au printemps, c’est la raison pour laquelle on parle de dermite estivale récidivante.

Il existe heureusement des traitements très efficaces contre la dermite estivale du cheval. Il est cependant important de savoir reconnaître la maladie et ses piqûres.

Voici les symptômes :

  • Apparition de boutons rouges contenant du liquide : Ces boutons apparaissent près des zones piqures.
  • Des démangeaisons fréquentes et intenses : Observez votre cheval afin de voir si il se roule souvent ou si il se frotte régulièrement contre un arbre ou un mangeoire par exemple.
  • Des douleurs au niveau des piqûres : Si vous sentez qu’il ressent de vives douleurs lorsque vous le monter…

Si vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas a contacter votre vétérinaire, il saura vous conseiller.

 

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *