Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Formation en hygiène alimentaire : les choses essentielles à savoir

Par Posted on 0 Aucun tag 0

En France, la manipulation des denrées alimentaires doit se faire selon des règles sanitaires strictes. Par la mise en œuvre de ces différentes mesures, l’État entend assurer la protection des consommateurs contre divers dangers, notamment des intoxications alimentaires. Ce genre d’incident peut se produire en cas de propagations de germes nuisibles dans les aliments. Pour connaître toutes les normes à respecter, il faut suivre une formation en hygiène alimentaire.

La formation en hygiène alimentaire, pour quoi ?

En fait, suivre une formation en hygiène alimentaire est une réelle obligation pour les professionnels qui opèrent dans le secteur de la restauration, de la distribution alimentaire et de métiers de bouche. C’est une loi en vigueur depuis le mois d’octobre 2012. Le personnel d’un établissement alimentaire a aussi besoin de se former selon l’article L.233-4 du code rural et de la pêche maritime. En d’autres termes, les restaurants traditionnels, les fastfoods, les cafétérias ainsi que les établissements qui allouent un service à emporter sont tenus de se plier à cette obligation.

La loi permet en revanche quelques exemptions. Les individus qui comptent 3 ans d’expérience dans l’un des secteurs mentionnés auparavant sont par exemple dispensés du stage. Il en est de même en ce qui concerne les personnes qui disposent d’un diplôme de formation alimentaire obtenu après le 1er janvier 2006. Notons que grâce au stage, vous pouvez facilement vous conformer aux règles d’hygiène en vigueur. Cela vous met à l’abri des sanctions en cas de contrôle réalisé par les inspecteurs d’hygiène.

restaurant bar

Quel est le contenu de la formation ?

Suivre une formation alimentaire, c’est un moyen de garantir la qualité des produits mis à la disposition des consommateurs. Ce que les stagiaires vont apprendre en premier lieu, ce sont les règles de base incluant l’établissement d’un plan sanitaire. Le choix des températures de cuisson et de refroidissement ainsi que les procédures de conservation des aliments font aussi partie des connaissances qu’on leur inculque.

En outre, c’est durant la formation sur l’hygiène alimentaire que les personnels de la restauration vont découvrir les dangers qui menacent les consommateurs. En général, ils sont dus au manque d’hygiène, aux microbes et à la mauvaise qualité des matières premières.

Les stagiaires seront aussi informés sur les conditions à remplir lors de la préparation, du stockage et du transport des nourritures. Enfin, on leur enseignera les bonnes méthodes de nettoyage et de rangement de l’espace de travail selon les normes HACCP ainsi que les procédures de détection des dangers.

Qui doit suivre le stage et quel centre de formation choisir ?

Le choix de la personne qui va suivre la formation en hygiène alimentaire revient entièrement à chaque établissement ou plutôt aux gérants. Ces derniers ont intérêt à désigner quelqu’un de confiance, un membre du personnel qui ne risque pas de déposer une démission du jour au lendemain. Dans le cas contraire, ils seront obligés de choisir une autre personne, ce qui sera une perte de temps et d’argent.

Notons que seuls les organismes enregistrés et agréés par le ministère chargé de l’Agriculture peuvent délivrer la formation sur l’hygiène alimentaire. Le stage peut se dérouler auprès d’un centre spécialisé ou bien au sein de l’entreprise. En ce qui concerne sa durée, elle est d’environ 2 jours. Les stagiaires reçoivent une attestation à la fin du cursus.

 

 

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *