Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Tout sur le métier de frigoriste !

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Le métier de frigoriste vous intéresse ? Avant de chercher et suivre une formation que ce soit en ligne ou dans une enseigne spécialisée, découvrez d’abord ce métier. Comme toutes les autres professions, il requiert en effet certaines compétences et a ses côtés positifs et ses côtés négatifs.

Le rôle d’un frigoriste

Comme son nom l’indique, un frigoriste est un technicien professionnel expert dans les appareils de réfrigération et de climatisation.

Son champ d’action est large. Citons le réfrigérateur, les chambres froides, les pompes à chaleur et tout ce qui concerne les climatiseurs et le traitement de l’air. Pour exercer ce métier, ce technicien doit avoir suivi un cursus traditionnel (CAP, BEP, etc) ou une formation pour adulte, qu’il peut compléter par une e-formation frigoriste par exemple. En fonction de sa spécialisation, il peut s’occuper de la conception, de la fabrication, de l’installation, de la maintenance de ces appareils

Dans les industries de fabrication ou les installations de froid ou de climatisation, il travaille ainsi en collaboration avec les ingénieurs et les chargés d’affaires, et dans les enseignes de distribution, avec les commerciaux. Ses horaires de travail sont dans ce cas réguliers, ce qui n’est pas le cas s’il exerce dans l’installation ou la maintenance de matériels frigorifiques.

Quelle que soit sa spécialisation, il travaille dans un environnement soumis à des règlements concernant la manipulation des fluides et doit respecter les règles de l’art et les consignes de sécurité.

frigoriste

Les compétences nécessaires pour devenir frigoriste

Le métier de frigoriste nécessite en effet diverses compétences spécifiques de niveau CAP ou de BAC professionnel ou encore de Bac + 2.

Dans le premier cas, c’est le CAP installateur en froid et conditionnement d’air ou CAP monteur en installation thermique.

Dans le second cas, c’est le Bac pro TFCA ou le Bac pro TISEC. Cela peut être aussi le BP installateur, dépanneur en froid et conditionnement d’air ou le BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire. Quant au niveau plus élevé, le BAC + 2, le BTS MS ou le DUT GTE ou encore le BTS FED est exigé.

Les difficultés de recrutement dans le secteur

Côté salaire, un frigoriste débutant touche entre le S. M. I. C. et 1 700 euros brut par mois, alors qu’un chef d’équipe reçoit 2 500 euros par mois de salaire. Le secteur offre cependant des perspectives d’évolution de salaire, car la demande en matériels de climatisation ne cesse d’augmenter et les contraintes d’économie d’énergie sont d’actualité.

Un frigoriste expérimenté et ayant acquis des formations complémentaires peut donc espérer devenir chef d’équipe, chef d’atelier ou encore gestionnaire d’interventions. Il peut aussi espérer obtenir un poste de technico-commercial dans une enseigne de fabrication de matériels frigorifiques à condition de disposer des compétences requises.

Actuellement, l’offre en technicien frigoriste n’arrive pas à satisfaire la demande. Ainsi, si vous envisagez d’embrasser ce métier, il est plus que jamais temps de vous y lancer. Tous les ans, 2 000 emplois de frigoriste se dégagent ainsi dans l’Hexagone, les plus nombreux nécessitant le niveau BAC professionnel et le BTS ou le DUT.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *