Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Que faire en cas de soucis avec un vol ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Les vacances arrivent enfin et vous êtes sur le chemin de l’aéroport quand tout à coup, mauvaise nouvelle, on annonce que votre avion est annulé !

Dans ces cas-là, difficile de savoir quoi faire. Entre appeler le service client, dont la ligne est forcément occupée, vous rendre tout de même à l’aéroport pour faire la queue au comptoir pour faire une réclamation ou réserver de suite un vol de substitution au prix exorbitant, vous êtes perdu. Voici donc comment il faut procéder en cas d’avion annulé.

En tant que passager aérien, circulant au sein de l’Union Européenne, vous avez des droits. Un avion annulé, surtout en dernière minute, vous donne le droit à des indemnités. Seules les circonstances extraordinaires exonèrent les compagnies de vous rembourser. Les indemnités pour un vol annulé vont de 250 € à 600 €. Les critères pris en compte dans le calcul de la compensation sont notamment la date où la compagnie aérienne vous a informé de l’annulation de votre vol, l’alternative proposée ainsi que la distance de vol parcourue. Toutes les dépenses engendrées par cette annulation sont elles aussi prisent en compte.

Il est assez difficile de calculer par soi-même le montant de l’indemnisation due. Un bon réflexe à adopter en cas de soucis avec un vol est donc de vous diriger vers une plateforme d’aide à l’indemnisation comme AirHelp. Ce site calcule le montant de votre indemnisation et se charge des procédures de réclamation auprès des compagnies aériennes. Voyez ci-dessous un exemple de la manière dont cette dernière est calculée.

Exemple d’une compensation pour un vol Paris-Porto avec Tap Portugal

La distance entre Paris et Porto étant supérieure à 1500 km, une réclamation à Tap Portugal vous rapportera logiquement :

  • 0 € si la compagnie vous informe de l’annulation de votre vol plus de 14 jours avant la date de départ de ce dernier et vous propose un vol de substitution.
  • 400 € si la compagnie vous informe de l’annulation de votre vol moins de 14 jours avant votre départ sans vous proposer un vol de substitution.
  • 400 € si la compagnie vous informe de l’annulation de votre vol entre 7 et 14 jours avant votre départ et qu’elle vous propose un vol de substitution dont le départ a été avancé de plus de deux heures ou l’arrivée décalée de plus de quatre heures par rapport à l’heure d’arrivée initialement prévue.
  • 400 € si la compagnie vous informe de l’annulation de votre vol moins de 7 jours avant votre départ et qu’elle vous propose un vol de substitution dont le départ a été avancé de plus d’une heure ou l’arrivée décalée de plus de deux heures par rapport à l’heure d’arrivée initialement prévue.

Comme vous pouvez le constater, le montant des indemnisations est assez important, de quoi vous consoler pour cette mésaventure et profitez encore plus de vos vacances ! Dernière info importante, conservez toujours votre carte d’embarquement, justificatifs de réservation, tickets de caisse et toutes informations relatives à l’annulation du vol. Ces documents vous seront nécessaires pour faire votre réclamation.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *