Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Obtenir sa liberté financière et devenir rentier grâce à l’immobilier

Par Posted on 0 Aucun tag 0

La liberté financière est un désir qui réside chez beaucoup d’entre nous. La réalisation d’un tel rêve nécessite une préparation minutieuse et rigoureuse. Son déroulement s’échelonne en plusieurs étapes et peut se baser sur un secteur précis, tel que l’immobilier. Dans cet article, nous vous ferons découvrir les techniques à appliquer pour devenir rentier grâce à l’immobilier.

Se former en économie et en finance pour devenir rentier

Avant le lancement de toute activité visant à devenir rentier, il est capital de disposer d’une formation préalable, pour la simple raison que le parcours de rentier exige la maîtrise de notions en économie et en finances. L’acquisition de ces notions est essentielle pour se constituer un complément de revenu pérenne, car c’est ce qui vous permettra d’éviter de nombreux pièges et erreurs inhérents à l’univers de l’argent. Plusieurs moyens s’offrent à vous pour atteindre cet objectif de formation.

Le premier que nous vous recommandons, c’est la recherche d’informations via la presse généraliste et spécialisée. Vous pourrez ainsi avoir accès à des renseignements précis sur les méthodes à appliquer pour devenir rentier. Et, nous vous conseillons de vous rapprocher de personnes-ressources afin de bénéficier de leurs conseils et de leur accompagnement personnalisé. Il peut s’agir de professionnels en économie ou de personnes qui sont devenues des rentiers.

Si vous désirez devenir rentier en investissant dans l’immobilier, vous devez aussi contacter des professionnels de l’immobilier afin de bénéficier de leur assistance. Il vous faudra également orienter vos lectures et recherches spécifiquement vers le monde de l’immobilier afin d’acquérir le maximum de connaissances. Une fois en possession des connaissances requises, vous pouvez alors penser à appliquer les différentes méthodes qui existent pour devenir rentier en investissant intelligemment.

Idéalement, commencez par investir dans l’immobilier en courte durée et à budget modeste en vue de générer des revenus passifs, avant de passer à des mises plus importantes.

Définir un objectif de revenus

Avant de vous lancer dans une quelconque spéculation immobilière, vous devez d’abord vous fixer un objectif précis de revenus. C’est une règle primordiale pour devenir rentier. En définissant à l’avance un objectif, vous évitez de naviguer à vue et vous anticipez sur les éventuels désagréments qui pourraient survenir sur le court ou le long terme.

Déterminer votre objectif de revenus revient à prévoir approximativement combien vous gagnerez chaque mois. Nous vous conseillons à ce niveau de fixer un chiffre correspondant à un pourcentage raisonnable du montant que vous avez investi, et qui tient compte des charges telles que les frais d’entretien, les taxes foncières ou encore les frais de financement. Une fois votre objectif de revenus clairement défini, vous pourrez passer à l’étape suivante : l’acquisition de biens immobiliers rentables. Cette étape pourra être financée sur fonds propres ou par la contraction d’un crédit immobilier. Si vous optez pour la deuxième source de financement, les revenus issus de la mise en location ou de la vente de vos biens immobiliers permettront de rembourser votre emprunt immobilier.

L’acquisition de biens immobiliers rentables

Devenir rentier dans l’immobilier n’est pas synonyme d’avoir automatiquement un patrimoine considérable, qu’on laisserait « dormir ». Il est plutôt question d’avoir des rentrées d’argent régulières grâce à des biens que l’on possède. Voilà pourquoi l’un des moyens les plus sûrs pour y arriver est l’acquisition de biens immobiliers effectivement rentables. Ceci implique évidemment de vous assurer au préalable que le bien ciblé pourra vous rapporter des revenus. Afin d’avoir les coudées franches et pour ne pas dépendre d’une tierce personne, nous vous conseillons de payer tout seul vos biens immobiliers, même si cela implique de recourir à des prêts immobiliers. Vous pourrez ainsi agir sereinement et réaliser plusieurs opérations sans avoir à demander l’avis de potentiels associés.

En guise d’exemple, l’achat d’un petit immeuble chaque année vous permettra de créer un patrimoine immobilier sur une longue durée, qui vous garantit des entrées de fonds régulières. Supposons que la période couverte par ces achats s’élève à dix années. Ceci vous permet d’avoir largement le temps d’opérer un remboursement intégral de vos premiers investissements. Vous pouvez aussi revendre à des prix plus élevés une partie de vos biens immobiliers afin de régler certaines dettes. Quelle que soit l’alternative que vous jugerez préférable, il faudra vous appuyer sur vos prévisions de départ.

Si vous n’avez pas la possibilité d’acquérir de nombreux biens immobiliers, nous vous suggérons de vendre une partie du terrain sur lequel vous avez fait construire s’il est assez grand. Vous pouvez aussi envisager la construction d’une maison que vous mettrez en location. C’est particulièrement intéressant si le terrain est issu d’une succession et qu’il ne vous coûte rien.

Pensez également à la mise en location d’une résidence secondaire lorsque vous ne l’utilisez pas. Vous pouvez profiter des saisons où les visites de touristes grimpent en flèche pour mettre le bien en location saisonnière. Un complément de revenu ainsi obtenu sera toujours un plus pour votre situation financière, car il vous permettra notamment de diversifier votre portefeuille d’investissements, élément clé d’une vraie autonomie financière. C’est aussi un excellent moyen de préparer votre retraite. Ainsi, même lorsque vous ne serez plus en activité, vous pourrez maintenir un bon niveau de vie.

Enfin, pour que l’achat de biens immobiliers vous soit vraiment rentable, nous vous déconseillons l’investissement dans une résidence gérée. Les biens immobiliers de cette catégorie rapportent trop peu. Aujourd’hui, leur rendement n’excède pas les 4 %.

Quid de la fiscalité immobilière ?

Devenir rentier grâce à l’immobilier implique que vous accordiez une attention particulière à votre fiscalité. Ceci s’explique par le fait que vos revenus locatifs sont soumis à l’impôt. Nous vous conseillons de recourir à des spécialistes en optimisation fiscale afin de faire baisser vos impôts tout en respectant les normes juridiques. Vous pouvez également effectuer des recherches sur des sites spécialisés ou dans des livres dédiés à cette question afin de réaliser vous-même votre optimisation fiscale.

En mettant en application tous les conseils contenus dans le présent guide, vous pourrez aisément devenir rentier en partant de l’immobilier.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *