Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Le cœur et le rythme cardiaque : ce qu’il faut savoir

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Le cœur et le rythme cardiaque : ce qu’il faut savoir
4 (80%) 1 vote[s]

De tous les muscles de notre corps, le cœur est le seul qui peut travailler sans qu’on ait besoin de le commander. Il fonctionne 24 heures sur 24 pour assurer la bonne marche du mécanisme humain. Le cœur produit l’oxygène que tous nos organes absorbent pour effectuer leur travail. Et comme il fait partie des éléments les plus importants de notre corps, il est essentiel que nous sachions à quel rythme il bat, et qu’est-ce que la fréquence cardiaque d’une personne peut nous apprendre.

Les premières notions sur la fréquence cardiaque

La définition encyclopédique décrit la fréquence cardiaque comme étant « le nombre de pulsations que le cœur produit en une unité de temps ». Cela se réfère ainsi à une valeur quantitative qui se mesure au cours d’une période bien déterminée.

La fréquence cardiaque peut être définie par acte de palpation. Selon les conseils des médecins, il faut avant tout utiliser deux doigts pour trouver une artère. Pour cela, nous pouvons utiliser tous les doigts de la main, à l’exception du pouce. Une fois l’artère trouvée, il faudra l’appuyer contre un os pour faire augmenter la pression artérielle. C’est de cette manière que nous allons ressentir de petits battements répétitifs qui détermineront notre fréquence cardiaque.

Les variations de la fréquence cardiaque

La fréquence cardiaque n’est pas identique pour tout le monde. Elle peut varier d’une personne à l’autre, et de nombreux paramètres, directs ou indirects, peuvent être à l’origine de cette différence. Ces facteurs peuvent notamment être le stress, la chaleur, les activités physiques que nous pratiquons, notre poids, ou encore notre digestion.

De leur côté, les médecins utilisent la fréquence cardiaque comme repère pour établir une base de diagnostic sur notre état de santé. En se référant aux barèmes universels des pulsations cardiaques, les experts de la santé sont à même de détecter dans l’immédiat si tout est en règle, ou si notre corps présente d’éventuelles anomalies. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, voyons dans le paragraphe suivant les différentes normes de fréquence cardiaque en fonction de notre âge.

Les normes médicales des fréquences cardiaques

Comme énoncé précédemment, de nombreux facteurs peuvent provoquer le changement du rythme cardiaque. Pour les femmes, la grossesse, les émotions, les troubles hormonaux et les menstruations s’ajoutent à la liste des éléments perturbateurs de la fréquence cardiaque.

Ci-dessous la grille standard des pulsations cardiaques :

  • Pour les nouveau-nés, la fréquence se situe autour de 140 pulsations par minute, avec plus ou moins 50 battements
  • Les enfants de 1 à 2 ans devraient avoir 110 battements par minutes, avec plus ou moins 40 pouls
  • Entre 3 et 5 ans, le cœur des enfants devrait enregistrer entre 70 et 140 battements par minute
  • Le cœur des enfants de 6 à 12 ans effectue entre 65 et 125 pulsations à la minute
  • À partir de l’adolescence jusqu’à l’âge adulte, les battements du cœur devraient se situer entre 60 à 80 pouls par minute
  • Les personnes âgées enregistrent généralement des pulsations cardiaques tournant aux alentours de 65 battements toutes les 60 secondes.

Il faut toutefois souligner que le rythme cardiaque des sportifs n’est pas forcément identique à celui des personnes qui mène une vie moins active. En effet, le cœur de ces derniers battra moins vite par rapport aux autres, pour enregistrer des pulsations qui se situeront entre 50 et 80 battements à la minute.

Ainsi la fréquence cardiaque normale d’un sportif se calculera de la manière suivante : fréquence théorique maximale de l’âge — âge de la personne. En nous basant sur cette formule, la fréquence cardiaque normale d’un sportif de 40 ans, dont la norme en activité serait de 220 pouls théoriques, serait de 180 battements à la minute.

Les grands adeptes du sport doivent impérativement connaitre leur fréquence cardiaque, car cela leur permet d’évaluer l’intensité de leurs efforts physiques, et ce que cela peut avoir comme impact sur leur état de santé. La connaissance du rythme cardiaque leur donne également la possibilité de mesurer leur avancement dans leur entrainement.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *