Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Quelles sont les différences entre la 4K et la 4K UHD ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Quelles sont les différences entre la 4K et la 4K UHD ?
5 (100%) 1 vote

La HD est morte, vive l’ultra HD ou plutôt la 4K, ou la 4K HDR… Bref, on s’y perd vite et au final on a l’impression que jouer sur ces quelques termes relève surtout d’un jeu de publicitaires malins qui ont vite compris que le grand public était friand de symboles de hautes technologies. Ils avaient déjà joué à la course aux « mégapixels » pour les appareils photo numériques par exemple. Et maintenant il s’agit de 4K. J’imagine que vous êtes dubitatif, et vous avez entièrement raison car les grandes marques ont tendance à maintenir le flou, à leur avantage.

Maintenant ils jouent la carte de l’ultra haute définition, et il est impératif de bien cerner ce qui se cache derrière ces termes et ces logos qui vont dorénavant dicter leur loi au pays des téléviseurs grands formats et de tous les autres périphériques (consoles, lecteurs Blu-ray, etc …). Suivez-moi, il est temps de découvrir quelles sont les différences entre la 4K et la 4K UHD ?

Principe général des formats

Souvenez-vous, on détermine la définition d’un écran grâce au nombre de pixels qui sont alignés sur celui-ci. Les premiers écrans HD Ready proposaient des dalles de 1280 x 720 pixels (format 720p). Puis vint le temps du Full HD ou HDTV, encore leader sur le marché avec une concentration de 1920 x 1080 pixels (le format 1080p). On pourrait nommer ce dernier format 2K.

Vous le comprenez, plus il y a de pixels sur une image, plus elle est définie. Or, si cette concentration est encore le standard actuel, l’avènement des téléviseurs aux diagonales supérieures à 125cm (50 pouces), ou même des vidéoprojecteurs LED a rendu ce format moins fin. Donc, en bonne logique mathématique les fabricants d’écran ont doublé la définition : 1920 x 1080 x2 = 3840 x 2160 = la 4K ! Non ? Non !

De la 4K HDR ! C’est à ne plus rien y comprendre.

4K vs 4K HDR ou le duel cinéma vs télévision

Nous voilà donc face à 2 conceptions différentes de l’ultra haute définition. En effet, le cinéma et les fabricants de téléviseurs se sont lancés dans une lutte de logo ! C’est certes léger comme explication mais au final, on n’en est pas loin. Pourquoi n’y a-t-il pas qu’une seule norme ?

La raison en est simple, un groupe d’experts du cinéma, nommé DCI est en charge de déterminer les caractéristiques du cinéma numérique. C’est celui-ci qui s’est arrogé le droit de définir ce qu’est la 4K, et ce qui ne l’est pas.

television 4k

La 4K cinéma différente de la 4K HDR (télévision), mais pourquoi ?

La 4K cinéma telle que je la nomme est celle qui a été définie par ce DCI. Elle repose sur une définition de 4096 x 2160 pixels. La 4K comme je l’avais annoncée propose sur une définition de 3840 x 3160 pixels.

Vous voilà donc face à deux normes et si mes calculs sont bons, face à une différence de 256 pixels en largeur. Vous voilà bien avancé ! Mais l’explication va rapidement vous apparaitre comme une évidence. Que ce soit sur les vieilles télévisions cathodiques ou sur votre actuel téléviseur FULL HD vous avez sûrement déjà remarqué des bandes noires lorsque vous regardez un film. En effet, on ne tourne pas un film dans un format qui est naturellement transposable sur un écran de télévision. De nos jours, le format des écrans télé est basé sur le fameux ratio 16/9ème. Or, au cinéma, les images sont tournées dans un format 17/9ème ! Ceci implique donc une différence horizontale de 256 pixels, vous savez tout !

La raison de la différence entre 4K cinéma et 4K HDR

Il n’y a pas grand suspense, comme tous les choix technologiques, c’est une logique économique et industrielle qui l’a engendrée. En effet, si les fabricants de téléviseurs avaient voulu coller au format cinéma, ils auraient tout simplement dû repenser totalement leur appareil de production et donc renouveler totalement leur équipement industriel. Ce changement aurait représenté des dizaines ou des centaines de millions d’euros. Et à l’heure des profits immédiats et de la guerre des prix que se livrent ces fabricants pour équiper le grand public, d’autres choix ont été faits afin de simplement faire évoluer leur appareil de production pour doubler la définition de leurs écrans.

Adapter le format 4K cinéma à leur écran 4K HDR est un simple tour de passe-passe logiciel. L’image du téléviseur s’adapte soit en affichant deux bandes noires sur les côtés de l’image ou en zoomant sur le contenu de façon automatique et quasi invisible pour vous (c’est l’upscaling).

En conclusion, çà change quoi ?

D’abord il est important de vous dire que vous n’avez pas le choix. Si vous souhaitez un téléviseur ultra haute définition, qu’il soit estampillé 4K (par abus de langage ou par stratégie commerciale agressive) ou 4K HDR, c’est la même chose : 3840 x 2160 pixels. Vous trouverez aujourd’hui tout une offre 4K HDR : des Blu-ray 4K (encore un abus de langage), des consoles de jeux dernière génération (PS4 Pro, Xbox One X) et des offres de contenus 4K HDR via des plateformes comme OCS ou Netflix. Si vous souhaitez en prendre plein les yeux, foncez vers la 4K au cinéma ou la 4kj HDR dans votre salon !

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *