Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Astuces pour choisir et entretenir les vêtements professionnels

Par Posted on 0 Aucun tag 0

En fonction des secteurs et de la nature des travaux, il existe différentes sortes de vêtements de travail (combinaison, tablier, bouse, ensemble veste-gilet…). Découvrez ci-dessous comment bien les choisir et procéder à leur entretien.

Choisir les vêtements de travail selon leur usage

Le vêtement professionnel est une tenue qui doit être adaptée à l’activité et aux travaux. Dans tous les cas, il faut choisir une matière confortable et une coupe qui n’entrave pas les mouvements tout en offrant une bonne protection, surtout pour les activités à entreprendre dans les environnements critiques.

Le pantalon de travail

Quel que soit le type de travaux, il est nécessaire d’offrir une bonne protection aux jambes contre les saletés, les coupures, les brûlures ainsi que les chocs. Pour ce faire, il faut choisir un pantalon de travail adapté, avec de multiples poches pour ranger les outils comme les mètres-rubans, les clés, les vis… Pour assurer une bonne protection, les matériaux résistants comme le mélange de polyester et de coton sont à privilégier.

Par ailleurs les travaux spécifiques en contact des flammes ou des matériaux coupants nécessitent des pantalons de protection spéciaux dits « anti-brûlures » ou « anti-coupures ».

Les vestes et les gilets de protection

De même que pour les pantalons de travail, il est nécessaire de choisir des gilets et vestes de protection qui offrent une bonne protection contre les saletés, les objets coupants, les projections… Il faut une coupe confortable sans qu’elle soit trop large ou trop serrée, le but étant de pouvoir faire des mouvements sans difficulté.

Il faut aussi faire attention aux spécificités du métier lors du choix du vêtement de protection. Les électriciens par exemple, doivent éviter les vestes avec des fermetures, des boutons pression ou autres accessoires en métal, pour éviter les chocs électriques.

Pour les travaux en intérieur, les vestes de travail doivent être légères et fabriquées avec des matériaux respirants comme le coton par exemple.

Les tabliers et blouses de travail

Les tabliers et blouses de travail sont généralement destinés à être superposés aux vêtements et apporter une protection supplémentaire. Ils peuvent être utilisés par les chimistes pour éviter les projections de produits dangereux, mais aussi par les médecins.

Les modèles les plus prisés sont ceux qui ont un serrage à la taille et au cou réglables et qui s’accompagnent d’un masque pour protéger les voies respiratoires. Le matériau le plus indiqué pour les blouses de travail est le coton qui est respirant tout en étant solide.

La combinaison de travail

L’avantage de la combinaison de travail est qu’elle offre une protection quasi intégrale. Ce type de vêtements professionnels est la tenue de prédilection des mécaniciens et électriciens, car elle protège aussi bien des saletés que de diverses projections de produits dangereux.

Comment entretenir les vêtements de travail ?

L’entretien des vêtements professionnels varie selon le secteur concerné.

Les vêtements professionnels d’ouvrier

Les bleus de travail des ouvriers sont souvent soumis à rude épreuve à cause de la nature de leur activité. Comme toujours il convient de se référer à l’étiquette pour les nettoyer, mais en général, il faut d’abord enlever les taches avant de procéder au lavage. Pour ce faire, l’utilisation du vinaigre de cidre, du citron, de la levure chimique ou d’un détachant spécifique est souvent nécessaire. Les vêtements professionnels en coton peuvent être lavés à l’eau chaude.

Afin d’éviter toute décoloration, il faut retourner le vêtement avant de le passer à la machine et privilégier les détergents doux qui ne contiennent pas de chlore. On retrouve aujourd’hui sur le marché des produits nettoyants efficaces et écologiques.

Les vêtements professionnels en cuisine

Le vêtement professionnel du cuisinier doit être d’une propreté irréprochable et nécessite donc un lavage quotidien. Les directives pour ce lavage sont généralement indiquées sur l’étiquette au dos du vêtement. Comme les ingrédients utilisés en cuisine provoquent facilement des taches, il est nécessaire d’utiliser certains détergents doux (pour ne pas abîmer le tissu) ou encore des astuces de grand-mère (citron, levure chimique…). Si les vêtements de cuisine sont d’une autre couleur que le blanc, il faut éviter d’utiliser l’eau de javel qui risque de les décolorer.

Les tabliers de cuisinier doivent être lavés en machine avec de l’eau froide (40° au minimum) ou encore être lavés à la main. Il est conseillé de traiter les taches en les trempant avant de passer le vêtement à la machine.

Les vêtements professionnels en milieu médical

Tout comme pour les vêtements professionnels de cuisine, pour entretenir et laver les tenues des professionnels en milieu médical, il convient de se référer aux instructions inscrites sur l’étiquette. À noter que le mode de lavage peut cependant varier selon la matière avec laquelle est fabriqué le vêtement professionnel.

Ainsi, les blouses de médecin en coton peuvent être lavées à la machine à haute température soit 80 ou 90°. Elles peuvent être séchées au sèche-linge et repassées. Si la blouse est fabriquée avec un mélange de coton et polyester, il vaut mieux ne pas dépasser les 60° pour l’eau du lavage et éviter de la passer au sèche-linge. Le fer à repasser doit être maintenu à une température moyenne.

En milieu médical, les taches de sang ou encore de produits chimiques provenant des produits de soins sont courantes. Pour les enlever, l’eau de javel ou les cristaux de soude peuvent être nécessaires.

L’entretien des chaussures de travail

L’entretien des chaussures de travail doit se faire tous les jours. Après chaque journée de travail, il convient de traiter les taches et de vérifier si elles n’ont pas subi de dommages comme le fendillement, ce qui pourrait exposer à des risques lors de leur prochaine utilisation. De plus, pour la santé des pieds, il est nécessaire de porter de chaussures de sécurité propres et bien sèches. L’utilisation de déodorant ou d’une solution naturelle comme le bicarbonate de soude permet d’éviter les odeurs incommodantes.

Les chaussures de sécurité en cuir ne doivent pas être lavées avec du savon. De l’eau claire et un chiffon peuvent suffire à nettoyer les taches, suivi d’un coup de brosse et d’un cirage pour les lustrer et les imperméabiliser. Le cirage doit être fait très régulièrement pour que le cuir puisse respirer et conserver son imperméabilité. Pour cela, il faut utiliser une graisse de bonne qualité.

En somme, les vêtements de travail sont des équipements qui doivent être entretenus de manière régulière. Leur état et leur propreté sont des preuves de rigueur et d’autodiscipline, sans oublier que c’est essentiel pour la santé et la sécurité.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *