Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Vous pouvez maintenant vous débarrasser de votre trouble d’anxiété de façon permanente

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Une nouvelle recherche apporte de bonnes nouvelles pour les personnes aux prises avec l’anxiété. Un rétablissement complet est possible, même chez les personnes qui souffrent depuis de nombreuses années de ce trouble.

Une étude récente menée au Canada a examiné trois niveaux de rétablissement dans un vaste échantillon représentatif de plus de 2 000 Canadiens ayant des antécédents de trouble d’anxiété généralisée (TAG). Il en ressort que 72 % des Canadiens ayant des antécédents de TAG n’ont pas souffert de ce trouble de santé mentale depuis au moins un an.
Histoires connexes

Dans l’ensemble, 40 % de la population canadienne était en excellente santé mentale et près de 60 % n’avait pas d’autres problèmes de maladie mentale ou de toxicomanie, comme des pensées suicidaires, une dépendance à une substance, un trouble dépressif majeur ou un trouble bipolaire, au cours de la dernière année.

La définition d’une excellente santé mentale place la barre très haut. Pour être définis comme étant en excellente santé mentale, les répondants devaient atteindre trois objectifs : 1) un bonheur ou une satisfaction de vie presque quotidien(le) au cours du dernier mois, 2) un niveau élevé de bien-être social et psychologique au cours du dernier mois, et 3) l’absence de trouble d’anxiété généralisée et de troubles dépressifs, de pensées suicidaires et de dépendance aux substances psychoactives pendant au moins l’année complète précédente.

 » Nous avons été tellement encouragés d’apprendre que même parmi les personnes dont les troubles anxieux avaient duré une décennie ou plus, la moitié étaient en rémission de TAG depuis un an et le quart avaient atteint une excellente santé mentale et un excellent bien-être « , déclare Esme Fuller-Thomson, auteure principale de l’étude.

Mme Fuller-Thomson est directrice de l’Institute for Life Course and Aging de l’Université de Toronto et professeure à la Factor-Inwentash Faculty of Social Work et au Département de médecine familiale et communautaire.

 » Cette recherche fournit un message très prometteur pour les personnes aux prises avec l’anxiété, leurs familles et les professionnels de la santé. Nos conclusions suggèrent qu’un rétablissement complet est possible, même chez les personnes qui ont souffert pendant de nombreuses années de ce trouble « , a-t-elle déclaré. Les personnes qui ont eu au moins une personne dans leur vie qui leur a procuré un sentiment de sécurité émotionnelle et de bien-être étaient trois fois plus susceptibles d’être en excellente santé mentale que celles qui n’avaient pas de confident.

« Pour les personnes souffrant de troubles anxieux, le soutien social que leur apporte un confident peut favoriser un sentiment d’appartenance et d’estime de soi, ce qui peut favoriser leur rétablissement « , affirme la coauteure Kandace Ryckman, récemment diplômée de la maîtrise en santé publique de l’Université de Toronto.

Les chercheurs ont constaté qu’une mauvaise santé physique, des limitations fonctionnelles, de l’insomnie et des antécédents de dépression étaient des obstacles à une excellente santé mentale dans l’échantillon.  » Les professionnels de la santé qui traitent des personnes souffrant de troubles anxieux doivent tenir compte des problèmes de santé physique et de l’isolement social de leurs patients dans leurs plans de traitement « , dit M. Ryckman.

Les chercheurs ont examiné un échantillon national représentatif de 2 128 adultes canadiens vivant dans la collectivité qui ont souffert d’un trouble d’anxiété généralisée à un moment donné de leur vie. Les données ont été tirées de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Santé mentale de Statistique Canada.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *