Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Les meilleurs loisirs à faire avec ses enfants

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Le jeu est d’une importance fondamentale pour les enfants, notamment lors de leurs premières années. Entre 1 et 3 ans, période où un enfant commence à vraiment jouer en autonomie ou avec sa famille et d’autres enfants, c’est une période charnière pour le développement de son cerveau.

Mais les années suivantes sont toutes aussi déterminantes pour lui et c’est par le jeu qu’il va pouvoir grandir de la meilleure des façons. Tout d’abord en améliorant ses capacités intellectuelles avec un apprentissage qui sera associé à une notion de plaisir. Le langage va se forger pour lui permettre de s’exprimer tout comme la motricité et le développement de ses sens. Et quoi de mieux que de permettre à son enfant de progresser dans chacun de ses compartiments en jouant ?

Autre élément souvent oublié, l’aspect social. Jouer, c’est souvent avoir des interactions avec les autres et notamment les enfants de son âge. Ces jeux en commun seront une façon pour lui de mieux appréhender son environnement et ses semblables, mais également de mieux comprendre les règles qui régissent une société. 

Une fois que ce constat est posé, il est intéressant de se demander quels types de jeu sont susceptibles d’être à la fois intéressants pour le développement d’un enfant, mais également amusants pour tous les participants.

Les jeux vidéo, entre développement mécanique, sensoriel, mais aussi social

Certains clichés liés au monde vidéoludique ont clairement la peau dure. Pour beaucoup de personnes, il s’agit d’un loisir pour les personnes renfermées, avachies derrière un écran et sans interaction sociale. 

Pourtant, bien pratiqué et avec mesure, le jeu vidéo peut permettre un très bon développement de l’enfant. On pense par exemple à toute la motricité avec la complexité d’appuyer sur les bons boutons ou de bien gérer la coordination main et œil plus tard. Il faut d’ailleurs savoir que les très bons joueurs de jeux vidéo partent avec un avantage pour des professions très précises comme la chirurgie. 

Le volet social a grandement évolué avec la multiplication de jeux par équipe qui nécessitent de parler entre coéquipiers et d’imaginer des stratégies en temps réel. Beaucoup de jeunes se font aujourd’hui de vrais amis en ligne qu’ils rencontreront dans la vie réelle. Et c’est aussi l’occasion de partager des souvenirs avec vos enfants si vous êtes fan de cet univers. Vous pouvez imaginer sortir vos vieilles consoles comme la MegaDrive ou la Super Nintendo pour faire découvrir à vos enfants des personnages mythiques des années 1990.

Les jeux de société pour développer la logique

Si le Monopoly ou le Cluedo peuvent faire office de jeux qui divertiront toute la famille lors d’une froide soirée d’hiver, c’est plutôt du côté des Dames ou des échecs que nous aimerions nous focaliser.

Ce dernier, qui est en plein boom notamment grâce à internet, est à conseiller pour développer la logique et les capacités de calcul de votre enfant. Ici il n’est pas question d’en faire le futur Albert Einstein ou Magnus Carlsen, mais tout simplement de permettre le bon développement du cerveau au travers d’un jeu millénaire qui est connu pour ses possibilités tactiques infinies.

Des jeux sportifs à ne pas oublier

Se focaliser sur le cerveau c’est très bien, mais il ne faut pas oublier la pratique sportive pour vos enfants. Comme disait le poète romain Juvénal, Mens sana in corpore sano : un esprit sain dans un corps sain.

Au-delà de la bonne santé physique, c’est souvent des bienfaits en termes de socialisation qui sont importants. Apprendre et respecter certaines règles, jouer avec d’autres enfants de toutes origines et classes sociales, se dépenser tout en gardant la tête froide pour prendre les bonnes décisions sont autant d’actions réalisées par l’enfant pendant une session sportive. 

Attention cependant à bien respecter les âges requis pour certains sports comme le trampoline ou les sports collectifs, car la coordination et la motricité de l’enfant doivent par moment atteindre un certain stade pour éviter tout danger.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *