Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

La vérité sur l’éjaculation féminine et les femmes fontaines

Par Posted on 0 Aucun tag 0
La vérité sur l’éjaculation féminine et les femmes fontaines
5 (100%) 1 vote

L’éjaculation féminine se produit lorsque l’urètre féminin expulse un liquide pendant les rapports sexuels. Cela peut arriver quand une femme est sexuellement excitée, mais il n’y a pas nécessairement d’association avec l’orgasme. Les femmes capables de cette éjaculation sont souvent appelées des femmes fontaines. C’est un phénomène parfaitement normal, bien que les chercheurs restent divisés sur le nombre de personnes qui en font l’expérience. Il existe aussi plusieurs autres théories sur l’éventualité de l’éjaculation féminine. Autant de doutes et questions que nous allons vous expliquer dans cet article.

Qu’est-ce que c’est ?

L’éjaculation féminine est l’expulsion de liquide en quantité considérable de l’urètre de la femme, lors de l’orgasme. On estime qu’entre 10 et 40 % des femmes sont capables d’éjaculer et sont donc des femmes fontaines. L’éjaculation féminine peut différer par son apparence, sa texture et sa quantité. Cela peut aller d’un liquide clair à un liquide laiteux, ou d’une sensation aqueuse à une sensation collante. Les quantités peuvent aller d’une cuillère à café à — dans certains cas extrêmes — une tasse pleine.

Les recherches sur ce fluide ont montré que l’éjaculation féminine est constituée de quantités variables de phosphatase acide. On croyait auparavant que seuls les hommes produisaient cet élément chimique dans la prostate. Des études ont également révélé des résultats cohérents montrant des concentrations réduites d’urée et de créatinine, les principaux composants de l’urine dans l’éjaculation féminine.

Bien que la composition de ce liquide ne soit pas tout à fait claire, les chercheurs ont conclu que ce n’est pas purement de l’urine et que ce n’est pas la sécrétion inodore de la glande de Bartholin qui aide à lubrifier le tractus vaginal, mais une combinaison d’urine, d’acide phosphatase et autres produits chimiques incompatibles.

Comment l’éjaculation féminine est-elle atteinte ?

La grande majorité des femmes fontaines qui éjaculent, le fait pendant l’orgasme. Des études gynécologiques ont montré que ce phénomène se produit principalement durant la stimulation sexuelle du « point G ». En effet, lorsque ce dernier est stimulé, il gonfle et déverse une décharge de liquide à travers l’urètre.

Des recherches cliniques ont également montré que la réponse des femmes à la stimulation du point G est extrêmement similaire à celle des hommes à la stimulation de la prostate. Les premières secondes de stimulation introduisent une forte envie d’uriner, mais sont rapidement remplacées par un plaisir sexuel perceptible.

Ainsi, qu’importe le moyen utilisé, l’éjaculation féminine est souvent considérée comme le summum du plaisir pour la femme pendant l’acte sexuel. Et une chose est sûre, elle ne peut être atteinte que quand la femme a totalement confiance en son partenaire pour se laisser aller complètement.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *