Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Étudiant : faut-il assurer son logement ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Devenir étudiant implique généralement d’emménager seul dans un studio, en colocation avec d’autres étudiants, ou dans une chambre du CROUS. Quel que soit le type de logement dans lequel vous allez désormais vivre, vous avez l’obligation d’en assurer la protection avec une assurance habitation étudiant.

L’assurance logement étudiant est-elle obligatoire ?

La réponse est oui, l’assurance habitation est obligatoire pour tous les locataires. Par conséquent, elle l’est également pour les étudiants dès l’instant où ce dernier ne réside pas dans un logement individuel. Toutefois, en ce qui concerne les étudiants, l’obligation de souscrire une assurance habitation ne concerne que les logements non meublés qu’il s’agisse d’un studio ou d’une colocation.

Pour ce qui est des logements meublés, l’assurance n’est pas indispensable. Néanmoins, le propriétaire pourra l’exiger avant la remise des clés. C’est généralement le cas des logements du CROUS qui sont mis à la disposition des étudiants boursiers ayant des ressources limitées. Avant d’emménager dans une chambre du CROUS, il vous sera en effet demandé de fournir une attestation d’assurance habitation.

Quel est le tarif d’une assurance habitation étudiant ?

Une assurance habitation étudiant coûte en moyenne 91 € par an (source). Toutefois, le tarif varie en fonction des garanties choisies, de la surface à assurer, des caractéristiques du logement, du nombre d’occupants, etc. Vous êtes à la recherche d’une assurance habitation pas chère ? Il existe plusieurs moyens de réduire le montant des primes tout en profitant d’une couverture de qualité.

Pour cela, nous vous recommandons, en dehors de la RC qui est obligatoire, d’opter uniquement pour les garanties dont vous avez besoin. Nous vous conseillons également de faire des simulations en ligne afin de comparer les offres des différentes compagnies d’assurances. Ceci vous permettra de trouver l’assureur qui offre la meilleure couverture au meilleur prix. Toutefois, vous devez être très attentif en ce qui concerne le montant des franchises, le coût des garanties optionnelles, le niveau de couverture offert, etc.

Quels critères pour être éligible à une assurance habitation étudiant ?

Pour bénéficier d’une assurance habitation étudiant, il faut remplir certains critères d’éligibilité. D’abord, vous devez prouver votre statut en présentant une photocopie de votre carte d’étudiant en cours de validité. Ensuite, vous devez être âgé de 26 ans au maximum et la surface maximale de votre logement ne doit pas excéder les 40 m². Il faut noter que certaines conditions peuvent varier d’un assureur à l’autre. Par exemple, chez certains assureurs, la limite d’âge pour une assurance logement étudiant est de 28 ans avec une superficie maximale de 50 m².

Logement étudiant : quelle assurance choisir ?

Ce qui caractérise une assurance logement étudiant, c’est qu’elle a été particulièrement pensée pour les étudiants. Toutefois, les aménagements ne concernent que l’assurance habitation multirisque. Votre assureur pourra donc vous offrir les garanties suivantes à des tarifs attractifs :

  • La garantie vol,
  • Des garanties dommages aux biens (risques informatiques, objets précieux, capital mobilier, etc.),
  • La garantie de couverture de l’habitation même pendant les vacances,
  • La garantie de protection juridique.

Il n’existe donc pas d’assurance responsabilité civile dédiée aux étudiants. Néanmoins, c’est la couverture minimale de tout contrat d’assurance locatif. Elle va en effet garantir le locataire contre les différents risques locatifs tels que les incendies, les dégâts des eaux et les catastrophes naturelles.

Vous ne savez pas s’il faut choisir une assurance multirisque pour votre logement étudiant ou vous contenter d’une RC ? Tout va dépendre de la valeur de vos biens (ordinateur, bibliothèque, …) et si vous souhaitez conserver votre logement pendant les vacances ou pendant un stage de plus de 90 jours.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *