Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Comprendre la pyramide du SEO pour être au top de Google

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Comprendre la pyramide du SEO pour être au top de Google
5 (100%) 1 vote

Que vous ayez un blog, un site de vente ou un site propre pour votre société, apparaitre au top des moteurs de recherche est toujours un avantage. Et contrairement à ce que la majorité de ses personnes pensent, il ne faut pas forcément dépenser une fortune pour être en première page de Google. En effet, en maitrisant les rouages du SEO et avec de la patience, votre site pourra facilement gravir les pages Google pour se hisser à la meilleure place.

Mais qu’est-ce que le SEO ?

L’optimisation des moteurs de recherche ou le référencement (SEO) est la simple activité qui consiste à garantir la présence d’un site Web dans les résultats des recherches. SEO est l’abréviation de Search Engine Optimization. Le référencement permet d’augmenter le nombre de visiteurs sur un site Web en veillant à ce que celui-ci figure en bonne place dans les résultats des moteurs de recherche.

Cette pratique implique donc un certain nombre de stratégies, techniques et tactiques permettant de classer un site internet en haut des moteurs de recherche tels que Google, Bing et Yahoo. Une des bases que vous devriez connaitre dans le référencement est la pyramide SEO. Cette pyramide répertorie les quatre principaux domaines qui ont une incidence sur le classement de votre site Web. Les zones sont énumérées par ordre d’importance, la base de la pyramide étant la plus décisive et la pointe la moins prédominante.

Comprendre la pyramide SEO

Vous trouverez ci-dessous une brève explication de la signification de chacun des quatre domaines de la pyramide SEO.

1) Conception et contenu, la base de la pyramide

Assurez-vous que l’expérience utilisateur occupe une place importante sur votre site Web. Cela prend en compte un contenu utile, un bon design et une navigation simple. À partir d’avril 2015, Google a annoncé qu’il renforcerait les sites Web compatibles avec les mobiles dans les classements sur ces appareils.

Pour permettre aux moteurs de recherche de mesurer la qualité du contenu de vos pages Web, vous pouvez notamment consulter des statistiques telles que les taux de rebond, le temps moyen passé sur le site et le temps de chargement de ce dernier.

2) Mots-clés et balisage de texte

L’un des moyens utilisés par Google pour déterminer les éléments à afficher dans ses résultats de recherche consiste à associer des mots-clés. Avant de commencer à rédiger votre article de blog, réfléchissez à ce que les internautes entreraient sur Google et aux expressions qu’ils utiliseraient probablement.

Écrivez le titre de votre article ou celui de la page pour qu’il soit consultable. Optimisez ensuite votre contenu en mettant les bons mots-clés dans le titre, l’URL, la description méta et votre texte tout en étiquetant correctement vos photos. Ce travail peut également être effectué sur vos vidéos, si vous en avez.

3) La quantité et la qualité des liens

Avoir des liens plus nombreux et de meilleure qualité vers votre page Web améliorera son classement. Google est devenu célèbre pour avoir développé cette idée. La création de liens représente généralement la majorité du travail des sociétés de référencement. Il existe de « bonnes » et de « mauvaises » façons de mettre en avant cette pratique. En effet, certaines personnes de l’industrie du référencement appellent cela « White Hat SEO » ou « Black HAT SEO ».

Les bonnes manières ou les méthodes encouragées par les moteurs de recherche incluent la création d’un contenu de qualité sous la forme de messages de blog, de vidéos ou d’infographies, afin que d’autres sites Web renvoient les internautes vers le vôtre. Vous pouvez également écrire des articles sur les blogs de certaines personnes, obtenir des liens d’associations auxquelles vous appartenez, travailler sur des liens de fournisseurs ou des liens de répertoires d’entreprises.

Toutefois, vous devez savoir que l’achat de liens, l’utilisation de SPAM de nombreux autres moyens « créatifs » sont des mauvais moyens d’en créer. Ces stratégies dites blacks HAT SEO sont découragées par les moteurs de recherche. Ces derniers tentent constamment de trouver des méthodes pour pénaliser les sites Web qui utilisent ces stratégies, même s’ils n’y arrivent pas toujours. C’est pour cette raison que certains sites produisent encore des résultats.

4) Médias sociaux

Au cours des dernières années, les moteurs de recherche ont pris en compte les résultats des médias sociaux. Cela inclut les likes, les commentaires, les retweets, les recépages, les partages et les innombrables choses que vous pouvez faire sur diverses plateformes de réseaux sociaux.

Rappelez-vous les quatre grands — Twitter, Facebook, LinkedIn et Google+, et n’oubliez pas de laisser votre public partager votre contenu avec des boutons de diffusion sociaux. Lorsque vous affichez ces boutons et demandez à vos visiteurs de les utiliser, cela augmentera votre trafic sur les réseaux sociaux et, par conséquent, votre classement dans les moteurs de recherche.

Créez une page Facebook pour votre entreprise, mettez en place un compte Twitter et, bien entendu, vous devrez également vous concentrer sur Instagram et éventuellement Snapchat.

Développer une bonne stratégie de référencement

Une fois que vous avez maitrisé chacune des étapes de la pyramide SEO, il faut maintenant les mettre en œuvre. Et avant de commencer tout travail sur le SEO, vous devez être en mesure d’identifier les objectifs de votre site Web. Pour qui est votre contenu ? Que voulez-vous que les internautes fassent sur vos pages ? Et comment allez-vous mesurer si vous avez eu du trafic ou non ? Votre stratégie de référencement peut vous aider à atteindre les buts que vous vous êtes fixés ainsi que vos objectifs commerciaux ou organisationnels.

Pour déterminer le succès des sites Web, il est parfois utile de suivre le trafic sur ces derniers. Les nouvelles pistes générées à partir de ces nombreuses plateformes sont également importantes. Cela inclut un bulletin d’information ou un formulaire de contact. Une fois que vous avez identifié vos objectifs, vous pouvez alors développer une stratégie de référencement qui augmentera vos résultats et évaluer le succès du travail sur le classement qui a été effectué.

Vous l’aurez compris, vous devez prendre en compte les quatre composants de la pyramide pour obtenir des résultats probants.

Source : Cultiweb.fr

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *