Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Comment surmonter le spleen ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Comment surmonter le spleen ?
4.4 (88.57%) 7 vote[s]

À certains moments de notre vie, il arrive qu’on ne se sente pas dans notre assiette sans qu’on sache pourquoi. Cela commence dès le matin, comme si on s’est levé du mauvais pied, un sentiment de mélancolie qui ne nous donne qu’une seule envie, retourner nous coucher et y passer le reste de la journée. Apparemment sans danger ni pour le moral ni pour le mental, mais un tantinet inquiétant, le spleen intrigue de par ses causes et ses manifestations. Sachons-en plus.

Qu’est-ce le spleen ?

Le spleen est l’un de ses états de dépression qui traversent notre vie, comme le définit si bien Baudelaire dans l’un de ses recueils de poèmes. Il ne faut toutefois pas le confondre avec la déprime qui se distingue par sa forte intensité. Bien qu’ayant certaines caractéristiques communes avec celle-ci, il est plus facile à guérir.

Ce sentiment de mal-être vous plonge cependant dans un état d’angoisse suffisamment profond pour vous inciter à remettre en question certains aspects de votre vie. Il peut aussi être assez douloureux, mais s’avère utile à certains moments de la vie. En effet, vous pouvez en profiter pour vous reposer et faire le vide dans votre tête.

Un mal-être passager

Il s’agit donc d’un sentiment de mal-être passager. C’est une sensation de tristesse éphémère, mais qui peut se muer en une profonde dépression si on la laisse s’installer un peu trop longtemps. Aussi, il importe de la distinguer assez rapidement afin de définir ce qu’il faut faire pour la vaincre.

Un coup de cafards

Appelé également coup de cafards, le spleen peut ainsi survenir à tout moment, et ce, quelle que soit la saison. Un simple ennui ou une petite déception, que ce soit amoureuse ou professionnelle peut le provoquer. Et on le sent immédiatement au réveil comme si on n’a pas suffisamment dormi et le simple fait d’entendre un téléphone sonner peut nous mettre de mauvaise humeur quand cela arrive.

Une angoisse de l’avenir

Ce n’est pas tout, cet état de mélancolie peut aussi vous insuffler des sentiments d’angoisse, une sorte de nervosité qui se bloque tout au fond de votre estomac. Il peut ainsi désorganiser toutes vos pensées que vous ne savez plus comment y voir clair. Il vous fait ainsi craindre pour votre avenir et vous oblige à vous poser des questions sur le fondement même de votre vie.

D’habitude de nature confiante, vous devenez incertain pour votre futur estudiantin, professionnel ou familial, etc. Vous vous demandez ensuite si vous arriverez à accomplir les projets que vous vous êtes promis de réaliser ou ce que vous devez faire pour y arriver… Les peurs, les incertitudes et les craintes de toute sorte apparaissent ainsi spontanément sans que vous vous y attendiez.

Un sentiment de mélancolie

Une fois toutes ces questions se bousculant dans votre tête sans que vous arriviez à fournir des réponses, vous vous découragiez de plus en plus. Vous risquez ainsi de perdre toutes les belles motivations qui vous ont boosté jusqu’à maintenant. Quand cela tend à vous éloigner des autres, à vous isoler du reste du monde, c’est qu’il est temps de réagir et de reprendre votre vie en main.

Comment combattre le spleen ?

Combattre ce sentiment de mélancolie dès son apparition serait toutefois une erreur. Au contraire, il convient d’en profiter pour se reposer un peu, car quoique s’agissant d’un sentiment négatif, il a ses raisons. Le mieux est donc de s’y laisser aller par moment, car une réaction de l’organisme ou de l’esprit tout à fait naturelle pour vous obliger à vous accorder des moments de répit. Aussi, tout un chacun peut en faire l’objet un jour ou l’autre de sa vie, la raison pour laquelle les vacances existent.

En profiter pour se reposer

Ainsi, vivez votre spleen de la meilleure manière qui soit, en vous reposant et en ne pensant pas aux divers tracas de la vie. Votre corps et votre mental peuvent effectivement avoir assez du rythme de vie effréné que vous leur imposez. Un petit passage à vide ne vous ferait donc pas de mal pour évacuer tout le stress accumulé, à condition de ne pas le faire durer trop longtemps.

Pour pratiquer d’autres activités

Un coup de cafards est même l’occasion rêvée de pratiquer de nouvelles activités ou d’expérimenter autre chose que vous n’avez jamais eu l’occasion de faire auparavant. C’est le cas pour la médiation, le yoga ou autre qui vous permettront de vous détendre, donc, de vous sentir bien. Dites-vous que tous les moyens sont bons pour vous permettre de sortir de l’état de léthargie dans lequel vous êtes plongé.

Pour se poser certaines questions

C’est aussi le bon moment de prendre du recul par rapport à votre vie actuelle, surtout, si celle-ci est un tantinet désordonnée par des fréquentations peu recommandables par exemple ou des mauvaises habitudes. Considérez ainsi votre existence sous un autre angle, cherchez à comprendre pourquoi vous agissez de telle ou de telle manière et trouvez des solutions.

Pour s’accorder des moments fun

Votre malaise ou ras-le-bol peut effectivement avoir des origines précises, la raison de connaître lesquelles. Si vous n’arrivez pas à distinguer ce que c’est, inutile de paniquer. Prenez le temps de retrouver votre joie de vivre en fonctionnant au ralenti. N’oubliez pas toutefois pas de sourire, de rire et de faire en sorte que vous appréciez de nouveau la vie. D’ailleurs, à vos moments perdus, pourquoi ne pas regarder un film humoristique ? C’est le meilleur moyen de rire à gorge déployée pour aller mieux.

Pour développer ses talents cachés

Une autre astuce consiste à vaquer à d’autres occupations que celles habituelles, mais qui permettent de s’exprimer d’une autre manière. On en cite les activités manuelles ou artistiques comme la peinture, la couture, l’écriture, etc. En extériorisant de cette manière vos ressentis, vous arriverez à prendre du recul et à réfléchir sérieusement à ce que vous devez faire pour améliorer le cours de votre vie.

Bref, l’important est que vous ne vous laissez pas abattre par ce sentiment de mal-être qu’est le spleen. En restant optimiste et en sachant que demain est un autre jour, de nouvelles choses peuvent arriver pour vous permettre de le chasser et de vous sentir de nouveau bien.

 

 

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *