Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Comment soigner la parodontite ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Faisant souvent suite à une gingivite, la parodontite désigne une atteinte des tissus parodontaux qui sont composés de l’os, du ligament, de la gencive et du cément. Ils assurent un rôle de soutien de la dent. Inflammation aigüe, la parodontite conduit à une perte progressive de l’os, puis à une mobilité de la dent avant sa chute. Il convient de la soigner dès l’apparition des premiers symptômes.

Consulter un dentiste dans les plus brefs délais

La parodontite apparait généralement après une gingivite non traitée qui se traduit par des gencives rouges, des saignements, une mauvaise haleine, etc. Sans une prise en charge adéquate, la gingivite évolue et provoque un déchaussement des dents, leur mobilité et la formation d’abcès. Consulter un dentiste est le premier réflexe à avoir pour soigner la parodontite. Vous pouvez aussi vous rendre auprès d’une clinique dentaire à l’étranger. Des dentistes qualifiés et expérimentés se tiennent à votre disposition pour établir un diagnostic fiable et vous apporter les solutions adaptées à votre situation.

Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire et adaptée

Le premier objectif d’un traitement de la parodontite est d’empêcher sa progression et la chute de la dent, puis de la stabiliser dans le temps. Le cas échéant, le dentiste procède à la restructuration des tissus de soutien. Auparavant, il est primordial de retrouver une bonne hygiène bucco-dentaire. Cela débute par l’utilisation d’une brosse à dents à poils souples, qu’elle soit manuelle ou électrique. Il est également essentiel d’optimiser votre méthode de brossage et d’utiliser une brossette interdentaire pour nettoyer efficacement les espaces entre les dents, difficiles d’accès. Si besoin est, votre dentiste vous prescrit des bain de bouche et dentifrice ciblés.

Effectuer un détartrage complet de la bouche et un surfaçage

La parodontite est une atteinte d’origine bactérienne des tissus de soutien des dents. Pour autant, il n’est pas indispensable de suivre une antibiothérapie, sauf dans le cas d’une parodontite agressive. Un détartrage complet de la bouche et un surfaçage suffisent souvent pour éliminer tous les foyers bactériens dans le cadre du traitement de la parodontite chronique. Si le détartrage permet d’enlever la plaque dentaire sur les faces d’une dent, le surfaçage a pour but de traiter le tartre sous-gingival au niveau des zones où l’os alvéolaire a été détruit et de déloger les bactéries sur la racine.

Recourir à la chirurgie pour un traitement en profondeur de l’atteinte

Si le traitement par détartrage complet de la bouche et surfaçage s’avère insuffisant, votre dentiste peut opter pour la chirurgie. L’intervention se fait sous anesthésie locale et la douleur traitée par des antalgiques. Elle a pour but d’éliminer l’ensemble des poches parodontales. Elle consiste à enlever le tissu gingival et à retirer la plaque dentaire avant de replacer la gencive et de la suturer. De ce fait, le dentiste peut nettoyer en profondeur la racine et reconstruire les tissus de soutien. Par ailleurs, trois à quatre visites de contrôle par an sont obligatoires pour suivre l’évolution du traitement sur le long terme et constater l’arrêt de l’évolution de la parodontite.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *