Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Usurpation d’identité : comment vous protéger ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Les victimes d’usurpation d’identité ont grandement multiplié récemment. En effet, le développement de la technologie a facilité cette pratique illégale. Les malfaiteurs se font passer pour quelqu’un d’autre et réalisent, sans l’accord du propriétaire de l’identité, diverses opérations (retrait d’argent dans une agence bancaire, achat en ligne…). Les conséquences financières et morales peuvent donc se révéler très lourdes pour les personnes concernées. Alors, comment se protéger d’une éventuelle usurpation d’identité ?

Souscrire une assurance protection juridique

Il s’agit d’une solution efficace fournissant à l’assuré une protection renforcée contre l’usurpation d’identité. Cela concerne particulièrement l’atteinte à sa réputation en ligne et la réalisation des transactions frauduleuses via ses moyens de paiement.

Pour connaître et comprendre ce que couvre l’assurance protection juridique qui vous intéresse, il serait plus judicieux de vérifier minutieusement les termes du contrat imposé. Pour être certain de choisir l’assurance qui vous convient, pensez également à comparer les frais et les offres proposées par les assureurs. Notons que l’assurance usurpation d’identité fait souvent partie des options proposées lors de la souscription d’une assurance habitation.

Les services fournis varient grandement selon l’assurance. Les principaux sont les suivants :

  • l’accompagnement des experts dans des activités qui impliquent l’usage de votre identité. Ainsi, vous pouvez utiliser vos éléments d’identification et d’authentification d’une manière sécurisée,
  • l’assistance dans les démarches juridiques dans le cas où vous seriez victime d’une usurpation d’identité,
  • le remboursement des sommes subtilisées, comme les frais de justice nécessaires lors des dépôts de plainte. Ce remboursement peut aller jusqu’à 5 000 € TTC par an et par litige, dans la limite d’un litige par année d’assurance et un délai de carence d’un mois.

Renforcer sa sécurité numérique

Presque tous les usurpateurs d’identité ont recours au piratage informatique des données personnelles. Pour réduire les risques d’usurpation d’identité, vous devez donc adopter les bonnes attitudes lorsque vous utilisez internet. Cela consiste notamment à équiper votre ordinateur d’un système antivirus complet et performant, à vous assurer de toujours envoyer les documents à la bonne personne ou à la bonne entreprise et à vous déconnecter après l’utilisation d’un compte lors de la connexion à un Wi-Fi public. Vous devez aussi vous méfier des liens envoyés par mail, changer régulièrement de mot de passe, et être vigilant lors des achats sur internet.

Ne pas laisser trainer les papiers et les cartes comportant des informations personnelles

Les documents et les supports où figurent vos informations personnelles doivent être gardés minutieusement dans un lieu sécurisé, n’étant accessible que par vous-même. Il est de ce fait fortement conseillé de les placer dans un coffre verrouillé. En ce qui concerne le passeport, la carte d’identité, le permis de conduire et la carte bancaire, ils doivent être toujours transportés avec soi.

Dans le cas où des documents sur lesquels se trouvent vos coordonnées ne seraient plus nécessaires, ayez l’habitude de les détruire avant de les jeter. En effet, il est très facile pour les personnes malveillantes de récupérer ces papiers dans la poubelle et de les exploiter.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *