Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Quelle surface prendre en compte pour métrer son terrain ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Vous projetez de construire une maison sur votre terrain ? Vous comptez aménager une surface pour l’exploiter et bâtir un patrimoine ? Avant de vous lancer dans un projet d’une telle envergure, vous devez considérer plusieurs paramètres. Par exemple, il vous faut déterminer avec précision la surface de la parcelle à bâtir. Comment connaître la surface exacte de son terrain ? À qui faire appel pour métrer à un terrain ? Quelle surface faut-il prendre en compte pour métrer un terrain ? Ce sont autant de questions que nous allons aborder dans cet article.

Pourquoi faire appel à un expert ?

Avant d’exploiter votre terrain, vous devez impérativement connaître son métrage exact. Il vous est possible de joindre un géomètre pour métrer votre terrain dans les règles de l’art et par la même occasion délimiter ses contours.

Connaissant les tenants et les aboutissants de son métier, un géomètre est parfaitement capable de calculer les limites de votre propriété. Pour ce faire, il utilise une technique simple : le bornage. Cela consiste à poser des bornes scellées sur les limites de votre terrain. Cette indication physique vous permet non seulement de marquer les dernières lignes de votre terrain, mais aussi de ne pas piétiner le terrain de votre voisin.

Les bornes servent aussi à indiquer la surface constructible de votre terrain. Il est à noter que le bornage d’un terrain est obligatoire dans une AFU, une ZAC et un lotissement avant vente.

Quand faut-il faire appel à un géomètre ?

Le rôle du géomètre est souvent méconnu du grand public. Pourtant, plusieurs cas ordinaires nécessitent l’intervention de cet expert. En voici quelques-uns.

La vente et l’achat de terrain

Un acte de propriété ne définit pas systématiquement la propriété du terrain. Le fait est qu’il est difficile de connaître avec précision les limites de votre terrain sur un simple papier. De plus, il se peut qu’au fil des années, certaines limites du terrain ne soient plus très claires. Dans ces cas-là, l’intervention du géomètre reste la meilleure des solutions.

En se basant sur les documents du terrain, il peut calculer les moindres mètres carrés de la parcelle. Il vous fournira aussi un document qui vous permettra de connaître la portion de terrain à vendre ou à acheter.

Autre point à retenir : dans le cadre d’un achat de terrain, le géomètre peut très bien assurer les fonctions d’un agent immobilier. En d’autres termes, il se chargera de trouver des acquéreurs potentiels et vous accompagnera dans toutes les démarches administratives liées à la transaction immobilière.

La construction d’un bien sur un terrain

Avant de construire votre maison, vous devez construire un muret. Cette étape nécessite le bornage de votre terrain pour éviter les problèmes de voisinage. Cette procédure se veut particulièrement importante dans la mesure où il réduit les risques de litige et conflit. Effectivement, avec des bornes bien apparentes, vous pouvez construire sans contraintes au sein de votre propriété.

Dans le cadre d’un projet de construction, le géomètre intervient aussi pour établir les plans nécessaires à l’obtention d’un permis de construire. On fait notamment référence au plan de situation du terrain, au plan cadastral et au plan de masse.

Les conseils sur la nature du terrain

Votre géomètre peut aussi vous fournir des informations précises et détaillées sur la nature de votre terrain. Mais pas que ! Il est aussi en mesure de vous renseigner sur la profondeur des fondations nécessaires pour construire un bâtiment solide et durable (maison, immeuble d’appartement, centre commercial…).

Il ne faut pas non plus sous-estimer les compétences juridiques du géomètre. En tant que véritable expert du terrain, il peut répondre de manière concise à toutes les questions d’ordre juridique et technique relatives à votre terrain.

Par exemple, la loi l’autorise à dispenser des consultations juridiques, à rédiger des actes sous seing privé et à vous renseigner sur les servitudes attachées à votre terrain. Il est même possible de lui confier la constitution de votre dossier de demande de permis de construire et d’autorisation de lotir.

Pourquoi doit-on connaître le m² de son terrain ?

Avant même de construire votre maison, vous devez savoir le m2 de votre terrain avec précision. Ces données serviront de guide à votre maître d’ouvrage et à votre architecte dans l’élaboration de votre future maison. Un chiffre qui prendra en compte la surface dédiée pour la maison, ainsi que le jardin.

Mais pas que ! Si vous avez déjà un bien sur votre terrain, la connaissance de votre terrain par m2 vous donne la possibilité d’envisager des travaux d’agrandissement et/ou d’extension. Bien entendu, votre projet respectera la réglementation du plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune.

Si vous décidez de vendre votre terrain, vous bénéficierez d’un contrôle ainsi que d’une vue d’ensemble de la portion de terrain à céder à l’acheteur, et ce, en fonction des mètres carrés à vendre.

Peut-on mesurer soi-même son terrain ?

Certaines personnes préfèrent mesurer elles-mêmes leur terrain. Pour ce faire, elles se munissent d’un matériel adéquat : la chaîne d’arpenteur. Attention cependant, avant de calculer votre terrain, vous devez prendre en compte sa forme. Est-il carré, rectangulaire ou par parcelle ?

Dans le cas d’un terrain carré, vous adopterez la formule suivante : côté x côté. S’il est rectangulaire, vous calculerez sa surface en multipliant la longueur par la largeur. Par contre, si vous décidez de le calculer par parcelle, vous devrez additionner les surfaces des parcelles qui constituent le terrain.

Il convient de préciser que cette méthode de calcul n’aboutit pas forcément à un chiffre approximatif. En outre, elle n’est pas officiellement reconnue. Elle vous permet juste d’avoir une idée de la limite de votre terrain.

Autre point : ces formules s’avèrent compliquées lorsque le terrain n’est pas plat ou quand vous vous confrontez à différents obstacles (haies, talus, arbres, etc.). De plus, le calcul sera de plus en plus difficile si votre terrain se compte par ares ou par hectares.

Ainsi, la meilleure solution pour mesurer et délimiter votre terrain de manière précise reste l’intervention d’un expert. Le géomètre vous fournira un document complet vous permettant de métrer votre propriété par mètre carré.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *