Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Mal de dos : le vélo électrique est-il la solution ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Selon des médecins du sport, la pratique d’activités physiques aide à prévenir les douleurs lombaires. Vous vous demandez si le vélo électrique est la solution idéale pour lutter contre votre mal de dos ? Cet article vous dévoile les bons gestes à adopter pour pratiquer le vélo électrique sans réveiller les douleurs dorsales.

Comment lutter contre le mal de dos avec une activité physique ?

Les kinésithérapeutes conseillent la pratique d’activités physiques modérées de manière régulière pour les personnes souffrant de douleurs dorsales. Le but est de renforcer les muscles dorsaux, fessiers et abdominaux, tout en protégeant les disques intervertébraux afin de préserver la colonne vertébrale. Elle permet aux ligaments de retrouver leur souplesse et éviter ainsi les lombalgies communes ou leur aggravation. Vous ainsi resterez à l’abri du mal de dos.

Faire du vélo électrique trente minutes par jour suffit pour assurer une meilleure mobilité du dos. C’est une solution pour limiter les problèmes lombaires. Vous ne serez pas sujet aux douleurs dorsales à condition d’appliquer les bonnes méthodes. Rouler en vélo à assistance électrique (VAE) n’engendre ni tension brutale ni dissymétrie. Cette activité permet de rouler sans trop fatiguer les muscles et de s’étirer sans épuiser le dos. En cas de problèmes dorsaux, évitez les mouvements brusques.

La pratique d’une activité physique est à privilégier pour vous reconditionner à l’effort progressivement. Elle aide également à lutter contre différentes maladies chroniques. Faire du vélo électrique participe entre autres à la prévention des problèmes cardiovasculaires et à l’obésité. Une activité physique améliore également la capacité respiratoire.

Faire du sport est bon, aussi bien pour le corps que pour le mental. Quel que soit votre problème de santé, le mental reste un important facteur de guérison. Pratiquer du vélo dans la nature aide à retrouver le moral et à soulager de nombreux maux.

Quels sont les avantages de la pratique du vélo électrique pour le dos ?

Le vélo électrique convient davantage aux besoins des personnes souffrant d’un mal de dos. Il est équipé d’une assistance électrique diminuant l’effort physique nécessaire pour pédaler. C’est pourquoi vous serez en mesure de vous promener pendant des heures sans souffrir de mal de dos tout en améliorant votre santé. Vous trouverez une large gamme de modèles sur un site spécialisé en cliquant ici, notamment si vous êtes à la recherche d’un vélo à assistance électrique adapté à vos besoins.

Profitez de plus de liberté avec un vélo électrique

Un vélo électrique tout suspendu offre un sentiment de liberté. À la différence d’un vélo classique, il est plus confortable dans la mesure où il impose moins de pression sur le bas de votre dos. Certes, vous pouvez sentir une petite gêne, mais le niveau de douleur reste acceptable.

Pour vous aider à trouver le meilleur VAE, n’hésitez pas à consulter un site spécialisé pour connaître les critères à prendre en compte. Vous pourrez ainsi définir plus facilement le modèle répondant à vos besoins et à votre budget.

Bénéficiez d’une grande stabilité avec un VAE

Privilégiez un modèle de vélo à assistance électrique muni d’un amortisseur sur la roue arrière. Ce dernier limite les conséquences des secousses sur votre dos, contrairement à une petite reine dotée d’une suspension sur la roue avant.

Les vélos électriques sont conçus pour amortir les chocs et les inégalités de terrain. Vous bénéficiez ainsi d’un confort de roulage optimal, d’une grande stabilité et d’une meilleure traction. Grâce à ce type de vélo, vous pouvez pratiquer votre activité sportive favorite sans souffrir de vos problèmes de dos.

Comment lutter contre un mal de dos en vélo électrique ?

Pour éviter l’apparition des douleurs lombaires pendant la pratique du vélo, adoptez une meilleure position. Comme cette activité physique sollicite tous les muscles de votre corps, notamment de votre bassin, l’idéal est de régler le vélo en fonction de votre taille. Le but est de trouver une bonne position pour vos épaules, vos bras et vos jambes.

Ajustez la selle à la position de votre dos

L’inclinaison de la selle de 15 degrés vers l’avant aide à prévenir les douleurs lombaires. Cette position vous permet de redresser votre dos naturellement. Elle évite ainsi une hyperextension entre votre pelvis et votre colonne vertébrale.

Réglez la hauteur de votre selle en fonction de votre taille. Vous pouvez également ajuster la hauteur et la longueur de la potence. Avant de parcourir plusieurs kilomètres dans les meilleures conditions, effectuez des essais afin d’assurer le confort de votre dos.

Installez des accessoires de guidon pour relaxer vos lombaires

Choisissez des accessoires de guidon participant à la réduction de la tension musculaire et réduisant la sensation de fatigue. Les cyclistes optent souvent pour l’un des équipements suivants :

  • un guidon multiposition,
  • un prolongateur pour guidon (D-Bar),
  • un guidon de triathlon.

Ces derniers aident à redresser le dos et à se libérer des douleurs tout au long du trajet. Ils facilitent également les changements de position afin d’offrir plus de confort sur le vélo et de soulager les douleurs lombaires.

Comment bien choisir un vélo électrique ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération pour assurer le confort et réduire les problèmes dorsaux lors d’une sortie en VAE. Les critères suivants vous aident à trouver un vélo électrique adapté à vos besoins.

Comparez les types de batteries

L’autonomie d’une batterie dépend de sa capacité exprimée en Watt-heure (Wh). Demandez l’avis d’un professionnel avant d’en choisir une sur le marché. Certains modèles de VAE disposent également de batteries non amovibles. Comparez les modèles proposés par plusieurs marques afin de trouver le vélo électrique répondant à vos attentes.

Vérifiez la place du moteur

Le moteur d’un VAE classique se situe généralement dans la roue arrière. Celui des modèles plus récents est placé dans le pédalier afin de procurer une assistance proportionnelle. Un capteur de force aide ainsi le cycliste à pédaler sans fournir trop d’efforts.

Optez pour le bon mode d’assistance

Vous avez le choix entre deux conceptions : l’assistance « tout ou rien » et l’assistance progressive. La première vous aide à pédaler facilement dès le démarrage, tandis que la seconde vous assure une assistance dosée en fonction de vos capacités.

Avant de choisir un vélo électrique, effectuez plusieurs tests. De nombreuses enseignes proposent des essais gratuits. Prenez le temps de tester les niveaux d’assistance, d’écouter le bruit du moteur et de vérifier si le vélo convient à votre taille. L’idéal est d’essayer le VAE sur une côte raide pour évaluer sa performance. N’oubliez pas non plus que l’État a mis en place des aides pour financer l’achat d’un VAE, ce qui pourrait vous permettre d’augmenter votre budget.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *