Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

D’où proviennent les vers dans les selles et comment les traiter ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0
D’où proviennent les vers dans les selles et comment les traiter ?
5 (100%) 1 vote[s]

Tous les parents ont été confrontés au moins une fois aux vers dans les selles de leurs enfants. Ce sont les signes que des parasites ont élu domicile dans le transit intestinal de l’enfant. Il existe toutes sortes de parasites, mais les plus fréquents sont l’ascaris, le ténia et l’oxyure. Découvrez les causes de l’apparition des vers dans les selles et les traitements adaptés pour les éradiquer.

Quelles sont les causes probables de l’infection par les vers ?

Les causes de l’apparition des vers dans les selles des enfants sont nombreuses. Il est difficile de définir les situations exactes de leur mode de transmission. Toutefois, nombreux sont ceux qui pensent que ces vers intestinaux traînent le plus souvent dans les bacs à sable. Il n’en est pas toujours ainsi dans la réalité, car il existe différentes sortes de possibilités d’être infesté par un ver.

Il est à noter que les adultes peuvent également être contaminés par des vers. Toutefois, leurs symptômes et leurs conséquences sont plus nocifs pour les tous petits. Il est bon à savoir qu’un individu qui est déjà contaminé peut transmettre facilement le parasite. Cette personne peut également contaminer des animaux. En général, la transmission peut se faire à travers une main qui n’a pas été bien nettoyée après être allé aux toilettes.

Les fruits sont aussi porteurs de parasites tout comme les viandes qui ne sont pas bien cuites. C’est pour cela qu’il est important de respecter certaines règles d’hygiène à la lettre. Dans tous les centres de santé, il est souvent porté à la connaissance de tout le monde, comment prévenir l’infection par les parasites.

Des règles toutes simples qu’il faut appliquer au quotidien. Il s’agit de se laver les mains chaque fois que vous sortez des toilettes. Les fruits et les légumes doivent être nettoyés avec beaucoup d’eau et avec du vinaigre blanc si possible. Toutes les viandes doivent être bien cuites surtout pour les enfants qui sont encore très sensibles aux parasites.

Comment reconnaître l’existence du ténia ?

Le ténia est également appelé le ver solitaire. Il peut infester tout le monde et les symptômes peuvent être masqués chez certains sujets. La transmission du ténia se fait généralement par le biais de la viande mal cuite. La larve du ver solitaire continue de vivre dans l’intestin de l’individu, notamment de l’enfant. Elle grandit vite en se nourrissant des aliments pris par l’enfant.

Le ténia peut atteindre une longueur de plusieurs mètres et peut devenir grave pour la personne infectée. Pour reconnaître si votre enfant est contaminé par le ver solitaire, il est indispensable de jeter un œil de temps en temps aux vers dans les selles. Si le ténia est encore petit, il est possible d’en voir des morceaux dans les selles de votre enfant.

Arrivé à l’âge adulte, votre enfant peut facilement vous avertir de sa présence dans son tube digestif. Toutefois, certains enfants qui ont le ténia dans leur intestin présentent des symptômes bien spécifiques. Il peut s’agir de la constipation ou de la diarrhée, de la perte d’appétit ou des nausées, voire des douleurs au niveau de l’abdomen. Il faut être à l’écoute de votre enfant et si des signes alarmants persistent, il vaut mieux consulter un médecin.

Comment reconnaître la contamination par l’oxyure ?

L’oxyure est un parasite intestinal qui touche des millions de personnes chaque année. Leur mode de transmission se fait rapidement par contact direct avec le parasite ou par l’ingestion d’aliments infectés. Un enfant qui est contaminé par l’oxyure ressent souvent des démangeaisons au niveau de l’anus.

La raison est simple puisque les œufs sont pondus dans cette zone par la femelle de l’oxyure. Les démangeaisons surviennent surtout la nuit et au petit matin, car c’est le moment où les œufs sont déposés dans la zone anale. Les oxyures ont une petite taille et l’enfant peut facilement les transmettre aux membres de sa famille et à ses camarades de classe.

Le fait de se gratter l’anus et de ne pas laver les mains tout de suite favorise la prolifération de ces parasites. Les symptômes de la présence de l’oxyure chez l’enfant peuvent être la perte de l’appétit, des nausées, des diarrhées, des douleurs au ventre et éventuellement des insomnies à cause des démangeaisons nocturnes. Il ne faut pas prendre à la légère ces symptômes, car ils peuvent nuire à la qualité de vie de votre enfant.

Comment reconnaître les ascaris chez l’enfant ?

Les ascaris ou encore les vers ronds sont des parasites qui infestent beaucoup d’enfants, et ce, dans le monde entier. La contamination est plus élevée avec la consommation de poissons mal cuits ou le contact direct avec le ver dans un marchand de poisson. Ce sont des parasites intestinaux qui causent beaucoup de misères aux enfants infectés.

Les symptômes les plus fréquents sont la toux à répétition, les problèmes respiratoires, la perte d’appétit et du poids, les douleurs au bas ventre ou encore la constipation. Toutefois, les parents peuvent retrouver les œufs des ascaris dans les selles de l’enfant. Ces derniers sont bien visibles à l’œil nu, de nombreux petits œufs blancs qui infestent les selles.

Si les symptômes peuvent ressembler à la bronchiolite, il est important de consulter un médecin qui saura vous prescrire le meilleur traitement. Toutefois, vous pouvez faire systématiquement le traitement des vers intestinaux pour vos enfants et pour vous-même.

Comment se passe le traitement des parasitoses ?

Le traitement des vers dans les selles est facile et accessible à toute la famille. Pour cela, il faut prendre régulièrement des médicaments prescrits par le médecin comme le Vermox. Toutefois, pour que le traitement puisse être efficace, il faut que tous les membres de la famille prennent aussi le médicament antiparasitaire.

La raison est simple et évidente, si une personne infectée n’est pas traitée, elle peut facilement contaminer à nouveau la personne qui a pris le traitement. Il arrive aussi que le médecin prescrive une deuxième dose du médicament à votre enfant pour éradiquer définitivement les vers dans les selles. Si vous ou votre enfant avez une intolérance au Vermox, votre médecin traitant va vous prescrire un autre traitement tout aussi efficace.

Et si vous êtes adepte de la méthode douce et naturelle pour traiter un parasite. Sachez qu’il existe des plantes qui ont des effets vermifuges pour les parasites intestinaux. Vous pouvez opter pour ces vermifuges naturels qui sont l’ail, l’anis vert, l’écorce de grenade, l’épine-vinette, l’absinthe, la brebis aquifolium ou encore la menthe crépue.

Pour se débarrasser définitivement des parasites, il est important de suivre les règles d’hygiène au quotidien. Ainsi, vous éviterez une éventuelle réinfestation. Pendant le traitement médicamenteux, il est aussi recommandé de nettoyer les objets utilisés par l’enfant tels que les draps, les jouets et bien d’autres encore. Dans tous les cas, la visite chez votre médecin est nécessaire dès l’apparition des premiers symptômes de parasitose.

Il peut vous demander de réaliser le test de Graham pour déterminer l’existence des vers dans les selles. Il est à noter que le traitement des vers intestinaux est indispensable chez les tous petits. Certains parasites peuvent causer des dégâts graves à l’enfant. Il peut s’agir d’une occlusion intestinale, d’une appendicite ou d’une occlusion des voies biliaires.

Dans ces cas, il est possible que le sujet ait besoin d’une intervention chirurgicale pour enlever les vers dans le tube digestif. Ce sera aussi une intervention pour réparer les dommages internes causés par les dégâts des parasites.

Quelques règles d’hygiène pour prévenir les vers dans les selles

Les vers intestinaux peuvent être dangereux pour la santé. Ils infestent les enfants, mais également les adultes. Leur mode de contamination se fait en général par le toucher et par les aliments. C’est pour cela qu’il faut faire attention à ces deux modes de transmission. Il faut sensibiliser les enfants sur le lavage fréquent des mains surtout après avoir utilisé les toilettes.

C’est le lieu par excellence pour faire le transfert des parasites à toute la famille. Utilisez des produits désinfectants pour nettoyer le siège de vos toilettes. Les fruits doivent être bien lavés et idéalement avec un produit qui peut tuer les vers notamment du vinaigre blanc. Les viandes qu’elles soient rouges ou blanches doivent être bien cuites pour les enfants.

Si les adultes arrivent à évacuer les vers dans les selles définitivement grâce au système de défense de l’organisme. Il n’en est pas souvent ainsi pour les enfants, un traitement spécifique est nécessaire pour tuer et évacuer les vers intestinaux. Les enfants oublient souvent les risques de contamination des vers dans la vie de tous les jours. C’est pour cela que le docteur prescrit une dose régulière de vermifuge.

Les parents ne doivent pas oublier le moment de la prise des antiparasitaires pour leurs enfants. Ceci évitera la prolifération des parasites à tous les membres de la famille et même aux camarades de l’école. Certains vers comme les oxyures se transmettent facilement, il faut savoir détecter les signes dès leur première apparition. Dans tous les cas, la présence des symptômes chez votre enfant est suffisante pour voir un médecin.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *