Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Comment doubler son salaire chaque mois ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0

La période économique est assez compliquée à vivre. Beaucoup de gens ont l’impression que le coût de la vie ne cesse d’augmenter, alors que ce n’est pas le cas des salaires. Il est très commun d’entendre que la vie était plus simple avant, et que finir les fins de mois, actuellement, est très compliqué. La solution ? Avoir un double salaire.

Avoir deux boulots

En parlant de deux salaires, ce qui vient le plus rapidement à l’esprit, c’est bien entendu d’avoir deux boulots, ça semble assez logique. Vous pourriez opposer à cela que doubler votre salaire est quasiment impossible, tant le temps libre nécessaire devrait être important. Et pourtant, certaines situations se prêtent à cela.

Il y a, par exemple, encore beaucoup de travailleurs qui n’ont pas de contrat à temps complet. Le salaire de base n’est donc bien sûr pas très élevé. Mais si vous travaillez à mi-temps, il est alors très possible de prendre un second boulot. Les choses sont ainsi faites, que souvent (pas de généralisation), ce sont les emplois demandant le moins de qualification qui se trouvent être ceux proposés à temps partiel. Or, il y a un certain marché pour ce type de travail, et si vous décidez d’opter pour un second job, il y a de fortes chances que vous trouviez votre bonheur.

La seule chose qui sera alors compliquée à régler, c’est de trouver avec vos deux employeurs, des créneaux horaires de travail qui conviendront à toutes les parties. Renégocier ses horaires, n’est pas toujours une chose facile, mais avec un peu de détermination de votre côté, et un peu de compréhension de l’autre, cela reste du domaine du possible.

Certaines personnes, surtout à l’étranger, ont même deux emplois à temps plein. Le temps de travail est alors très important, mais deux fois sept heures, ne font pas 24. Il reste donc du temps pour dormir et manger. Mais il ne faut pas espérer dans ce cas en faire beaucoup plus. Cela peut paraitre assez inhumain, mais cela reste une situation qui ne perdure pas dans le temps. Souvent ce sont des personnes percevant un salaire minimum qui optent pour cette solution, le temps de pouvoir rembourser un prêt, acheter une voiture, ou mener à bien tout autre projet.

Il n’est pas toujours nécessaire de combiner deux vrais travails afin de doubler sa fiche de paie.

Faire des extras

Très ancrés dans notre culture, les extras existent toujours. Ce que l’on nomme ainsi, ce sont des aides ponctuelles que l’on effectue avec un taux horaire très intéressants. Le salaire net, pour le temps effectif de travail peut parfois être très élevé si on le compare au montant du smic par exemple. Les extras se pratiquent le soir et le weekend, très souvent dans le domaine de la restauration ou du service hôtelier. Pour imager, sachez qu’une heure d’extra dans la restauration est généralement payée une quinzaine d’euros au minimum, et que cela peut aller jusqu’à 30€, voir 40 dans certains domaines spécialisés.

C’est souvent un travail que l’on obtient par bouche à oreille, et qui est très pratiqué par les gens ayant besoin d’augmenter leur pouvoir d’achat. Il n’est pas rare que quelqu’un qui soit apprécié pour ses qualités de travail, soit très souvent contacté pour effectuer ces extras, et qu’il puisse ainsi percevoir l’équivalent de deux salaires tous les mois.

Mais attention, si ce genre de travail est bien payé, il est aussi très commun qu’il s’agisse de travail dissimulé, ce que l’on appelait avant, du « travail au noir ». Premièrement, passons sur le fait que cela soit parfaitement illégal, pour retenir d’autres points, vous n’aurez pas de congés payés, vous ne participerez pas aux cotisations sociales, ce qui vous ferme donc la porte à certains avantages parallèles, et les conditions de travail sont parfois extrêmement difficiles. Mais il existe des entreprises qui se sont fait une spécialité de proposer des extras légaux. Avec un temps de travail suffisamment grand, vous pourriez bien doubler vos revenus tous les mois. Il ne reste plus qu’à vous faire embaucher !

Travailler chez soi

S’il vous est impossible de cumuler deux boulots, ou de faire des extras, pour être mieux payé en fin de mois, il reste une solution, celle de travailler à domicile. En effet, après votre journée de boulot, il vous reste finalement pas mal de temps, et pourquoi ne consacreriez-vous pas une partie de ce temps à mettre en avant certains de vos talents pour augmenter votre salaire annuel ?

Dans le temps, on pouvait réaliser de menus travaux de couture, réaliser le montage de petits objets, ou d’autres travaux du même genre. Mais avec l’avènement et la généralisation d’internet, de nouvelles possibilités s’offrent à vous, afin de multiplier vos rentrées d’argent. Il y a plusieurs choses à faire qui sont rémunératrices. La plus connue est probablement celle qui consiste à tester des produits ou à répondre à des sondages, mais vous vous rendrez très vite compte qu’il sera assez difficile de gagner plus avec ces méthodes, et complétement impossible d’avoir un double salaire par ce biais.

Mais il y a une chose, sur le web, qui permet réellement de sortir deux salaires chaque mois, et même plus suivant comment vous êtes prêt à vous engager. Devenir freelancer pour une plateforme qui met en relation des gens cherchant un travail d’appoint, et les entreprises qui ont besoin d’effectuer certaines tâches, mais qui n’en ont pas le temps ou les compétences.

Ces plateformes proposent un très large éventail de choses à faire en étant payé, de chez soi, à la simple condition de posséder un ordinateur. Enregistrer sa voix pour la prêter à des applications d’intelligences artificielles, traduire des textes, doubler des vidéos, sous-titrer des documentaires, écrire des articles, corriger des fautes d’orthographe, tester des produits, donner son avis sur des sites de vente en ligne… il y en a pour tous les goûts, et presque pour toutes les compétences. La contrepartie sera simplement que ces sites de mise en relation prennent une commission, ce qui est finalement bien normal.

Dès que vous aurez pris le temps de découvrir le fonctionnement de ce petit monde du travail, et qu’un employeur vous aura donné votre première chance de faire vos preuves, le reste ne devrait être qu’une formalité, pour peu que vous ayez un domaine d’expertise qui soit recherché.

Il y a une très grande différence avec le premier type de site vu dans ce texte, en effet là où pour répondre à un sondage, vous touchez quelques centimes d’euros net, avec les plateformes de freelances, vous pouvez parfois espérer décrocher des contrats de plusieurs centaines d’euros. Dans le domaine de la rédaction par exemple, un article de 2000 mots peut se monnayer entre 15 et 40$. Si vous êtes à même d’en écrire deux tous les soirs, vous arriverez très vite à 1200$, soit un peu plus de 1000 euros par mois. Ce à quoi il faudra soustraire la commission du site (de l’ordre de 15 à 20%).

Et ceci est le chiffre pour un client, un seul ! (En prenant une base de 20$ pour un article de 2000 mots) Libre ensuite à vous, l’expérience aidant, de travailler simultanément pour plusieurs personnes.

argent

Vous travaillez ainsi dans le confort douillet de votre domicile, à votre rythme, en acceptant, ou pas, les différents contrats qui s’offrent à vous, vous êtes en quelque sorte votre propre patron. Et vous pourriez même obtenir certains avantages en nature. Par exemple, de nombreuses boutiques en ligne peuvent vous rémunérer pour tester un de leurs produits et partager ensuite votre avis. Le produit est fourni gratuitement, et vous êtes payé une poignée d’euros pour dire ce que vous en pensez !

Attention, ces revenus sont imposables, à vous donc de bien réfléchir avant de vous lancer dans l’aventure du freelancing.

Mais il n’y a pas que sur internet que vous pouvez gagner un second salaire, il y a aussi des méthodes plus traditionnelles, en travaillant sur son temps libre pour arriver à ce résultat. Le babysitting, l’entretien des espaces verts des particuliers, le repassage, le ménage, le bricolage, les cours de soutien, le dogsitting, et encore bien d’autres petits boulots.

Mais petits boulots n’est peut-être pas le terme adéquat, car s’il convient à un ado, pour un travailleur, il est tout à fait possible de devenir auto entrepreneur tout en ayant un emploi salarié fixe. Si vous passez tout votre temps libre à tailler des haies et à couper des pelouses, peut-on encore parler de petit boulot ? Non on parle alors d’entrepreneuriat, et de salaire doublé. Vous possédez quasi obligatoirement un savoir-faire dont certaines personnes ont besoin.

Pour rester sur l’exemple de l’entretien des jardins, si une tonte, vous rapporte en moyenne (suivant la surface), une vingtaine d’euros de l’heure, en travaillant deux heures tous les soirs de la semaine, vous pouvez générer entre 800 et 1200 euros de chiffre d’affaire, suivant que vous choisissiez de travailler le weekend ou non… Même en soustrayant vos frais liés aux déplacements et à l’essence des différents appareils, vous pourriez tout de même bien doubler votre salaire !

Placer de l’argent

Il est aussi possible pour avoir l’équivalent d’un second salaire, d’investir de l’argent en espérant qu’il rapportera plus à moyens ou à longs termes.

C’est ce qui se pratique par exemple dans l’immobilier, mais si vous désirez des résultats plus rapides, avec un investissement moindre, il y a une solution. Louer du matériel. C’est une pratique qui se développe de plus en plus, surtout dans certaines zones. Le principe est d’acheter un objet que l’on sait louable facilement et qui est très demandé. Par exemple, ce que l’on voit beaucoup dans les communes rurales, une remorque frigorifique, ou un tourne broche. En effet, personne ne possède ce genre de matériel, et il est pourtant fort recherché par les associations et certains particuliers lorsqu’ils doivent organiser certains événements.

Imaginons que vous vous décidiez pour l’achat d’un tourne broche. Vous payez le matériel 500 euros. Et vous décidez de le louer 50 € la journée. En 10 locations, votre matériel est remboursé, le reste ne sera que bénéfices. Si ce matériel est loué tous les weekends pendant 8 mois de l’année, vous arrivez à un bénéfice de 3200 euros. Soit 400 euros par mois. Il ne vous reste plus qu’à multiplier votre offre de location pour gagner plus d’argent.

C’est, si on y réfléchit, c’est un placement plus que rentable, plus que les actions ou les obligations ou les autres produits financiers. Attention tout de même, avec ce genre de pratique à rester dans les limites de la légalité.

Certains autres débrouillards bricoleurs vont aussi acheter des voitures souffrant de maux divers, les réparer sur leur temps libre, les remettre dans les normes de la loi, puis les revendre. Enormément plus cher bien sûr !

Toutes ces techniques ne sont pas forcément prises en considération par ceux qui veulent générer un second salaire, pour la bonne et simple raison que beaucoup pensent que nombre de ces activités sont illégales. Mais si vous faites les choses correctement, que vous possédez un numéro de SIRET, vous pouvez alors effectuer un grand nombre d’activités sur votre temps libre qui vous permettront de gagner pas mal d’argent.

Toutes ces méthodes ont ceci en commun qu’elles nécessiteront toutes que vous possédiez l’une ou l’autre de ces choses : une très grande capacité de travail, une aptitude qui intéresse certaines entreprises ou particuliers, certains matériels intéressant les autres personnes…

Il faudra également être prêt à donner beaucoup de votre personne pour arriver aux résultats que vous espérez, c’est-à-dire, faire un double salaire. Aucune de ces manières de gagner de l’argent ne sera efficace si vous espérez que les choses se feront seules. Attention également à ne pas être entrainé par le jeu de l’argent supplémentaire. Au début on souhaite gagner une certaine somme, puis l’activité se développant et les opportunités devenant plus nombreuses, il est possible que vous n’ayez plus du tout de temps libre et que conséquemment vous n’arrivez pas à tenir la cadence.

Oui, un double salaire est possible, et même pas extrêmement compliqué à mettre en place en se débrouillant tout seul. Il vous faudra du courage, de l’inventivité et ne pas compter vos heures, du moins au début. Lorsque vous aurez multiplié vos revenus par deux, il sera alors temps de se demander si vous souhaitez aller plus loin ou si votre but est atteint.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *