Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Quel est le prix le moins cher entre le train, le bus et Blablacar ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Quel est le prix le moins cher entre le train, le bus et Blablacar ?
Rate this post

Il y a plusieurs moyens pour se déplacer partout en France, mais les services et surtout le prix sont différents pour chaque moyen de transport. Il y a notamment le train, le bus, l’avion, la voiture… Dans cet article, je vous parlerai du prix le moins cher entre le train, le bus et BlaBlacar.

Le fonctionnement de BlaBlacar

Avant de faire une comparaison entre ces différents moyens de transport, il est nécessaire de revenir un peu sur le fonctionnement de l’entreprise Blablacar. Cette dernière est actuellement le leader mondial du covoiturage. Le site a pour principale mission de mettre en relation les passagers avec les conducteurs. C’est une compagnie qui utilise beaucoup la technologie et les réseaux sociaux comme Twitter. Notons que le concept réside sur le fait que les deux parties réalisent un même trajet afin de partager les coûts de transport entre voyageurs.

Actuellement, l’entreprise compte plus de 40 millions de membres dans 22 pays dans le monde. Il y a aussi Blablalines, qui vous permet de faire des trajets plus courts. Il s’agit ici de vos trajets quotidiens : travail domicile et vice-versa. À présent, trouver un covoitureur pour aller au travail ou bien à l’école devient très facile.

blablacar

Blablacar est-il moins cher que le bus ou le train ?

En premier lieu, il est important de prendre en compte les lieux de prise en charge et d’arrivée lorsqu’on fait appel aux covoitureurs de BlaBlacar. Bien évidemment, il est possible que les adresses sélectionnées par le chauffeur ne soient pas forcément adaptées au trajet que vous souhaitez faire. Est-ce bénéfique de recourir aux services de BlaBlacar s’il faut prendre un train ou un autre moyen de transport pour arriver à bonne destination ?

Il est donc conseillé de prendre cet élément en compte au moment de calculer le prix de son trajet avec le covoiturage. Quant au bus, il n’y a presque jamais de surprises, les gares routières se trouvent presque toujours dans le centre-ville, ce qui implique qu’elles sont accessibles via les transports en commun.

Le bus est moins cher

Le constat est incontestable. Sur les routes de France, le bus est moins cher dans toutes les circonstances. Les écarts les plus grands sont constatés sur les lignes Paris – Toulouse, Paris – Rennes et Lyon – Marseille. Sur ces voyages, le covoiturage vous demande le double du bus. En général, le bus coûte alors vraiment moins cher que le covoiturage.

On constate aussi une légère corrélation entre l’écart, la distance et le prix. Si un trajet est long, les frais sont plus avantageux. Les coûts fixes des autocars sont plus élevés que ceux d’un voyage en voiture. Ce qui signifie aussi que plus le trajet est long, plus vous ferez des économies en optant pour le bus.

Le covoiturage est plus rapide

Bien entendu, les services ainsi que les offres ne sont pas semblables. Si le bus coûte moins cher, il est bien évidemment plus lent que les voitures BlaBlacar. Comme pour le prix, l’écart augmente également avec la distance du trajet. Le cas de figure ici démontre que plus le trajet est long, plus les bus prévoient des pauses pour faire monter et descendre les passagers.

Le gain de temps du covoiturage s’explique aussi par les limitations de vitesse des bus. Les voitures normales peuvent rouler à une vitesse de 130 km/h alors que les bus sont obligés de garder une vitesse maximale de 100 km/h. Plus le trajet s’allonge, plus les bus sont à la traîne et l’écart de temps avec les voitures s’agrandit.

Des moyens de transport en compétition, mais complémentaires

De nos jours, on peut également constater que le bus et le covoiturage semblent être des moyens de transport complémentaires. Bien entendu, ils offrent un service totalement différent avec des prix différents, mais des critères de choix entrent aussi en compte pour les usagers. On peut nommer la convivialité du covoiturage, le confort du bus, et bien d’autres encore qui sont mis en avant par leurs entreprises.

Dans un avenir proche, il sera bien sûr intéressant de constater comment ces deux moyens de transport évoluent et accentuent les différences dans leurs services pour ne pas entrer dans une guerre des prix. On pourra certainement envisager un jour une baisse des tarifs du covoiturage qui sont actuellement basés principalement sur l’offre et la demande. Si les utilisateurs optent plutôt pour l’autocar, la demande du covoiturage pourrait peut-être baisser.

Par contre, si une compagnie de bus doit composer avec des tarifs fixes et garder un seuil de rentabilité, le covoiturage aura l’avantage de ne pas coûter très cher aux conducteurs (bien sûr, les détours occasionnés seront des exceptions). Par ailleurs, les prix seront aussi plus flexibles. Il est important de ne pas oublier que BlaBlaCar ainsi que les autres acteurs du covoiturage continuent d’évoluer et de connaître une belle croissance.

Ce qui signifie que la demande pourrait se tourner vers les autocars. En ce qui concerne les compagnies de bus, elles continueront d’évoluer elles aussi et d’améliorer leurs services à bord pour faire augmenter le nombre d’usagers. Elles pourraient également proposer des trajets rapides ou « en express » en supprimant quelques arrêts. Les bus pourraient, de cette manière, gagner plus de temps et attirer encore plus de monde.

La popularité sur certains axes

On constate que la popularité de certains axes de bus n’est pas encore tout à fait semblable à la popularité de l’offre de la compagnie BlaBlacar. Les axes comme Bordeaux – Toulouse, Paris – Rennes, ou Lyon – Clermont-Ferrand et bien d’autres encore sont surreprésentés pour le covoiturage par rapport aux autocars. Tandis que d’autres comme Paris – Marseille, Paris – Bayonne ou Paris – Strasbourg sont surreprésenté pour les bus. Ces popularités ne sont pas tellement corrélées au prix du voyage ou à la distance.

On peut dire que l’offre et la demande pour le bus sont encore en période d’ajustement. Les compagnies ouvrent encore de nouvelles lignes et ont la tâche d’informer les utilisateurs à travers des promotions et des campagnes publicitaires. Dans ce sens, la compagnie BlaBlacar est un peu plus mature. Son offre assez large reflète sans nul doute les besoins des utilisateurs et les flux de transport entre chaque endroit. Dans les prochains mois, on pourrait peut-être aussi constater les axes populaires sur BlaBlaCar gagner en popularité chez les bus.

Le prix du trajet en train

Si le covoiturage a eu une certaine popularité en France, c’est d’une part grâce aux tarifs assez élevés du train. D’autre part, il y a aussi les compagnies d’autocars qui évoluent et qui poussent les compagnies ferroviaires à bouger. Car le bus est l’un des concurrents les plus importants du train !

C’est pour cela que la SNCF prépare depuis déjà de nombreuses années l’ouverture à la concurrence sur le transport intérieur des usagers. En attendant, il n’est pas facile de trouver des billets de train moins chers. Avec l’évolution de BlaBlacar, les compagnies d’autocars qui proposent des prix très bas et une offre de train qui évoluera bientôt, le paysage interurbain en France est en constante évolution.

Lequel du covoiturage, du bus ou du train est le plus avantageux ?

Chaque moyen de transport possède ses avantages. Le bus est incontestablement le plus abordable en termes de prix et vous pouvez vous reposer tranquillement. Quant au covoiturage, il est agréable si vous souhaitez discuter. De plus, il est plus rapide que le bus. Enfin, il y a le train qui est très rapide aussi, mais qui est sans conteste le plus cher.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *