Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

L’harpagophytum : remède naturel contre les douleurs articulaires

Par Posted on 0 Aucun tag 1

Désignée comme la « griffe du diable », l’harpagophytum, scientifiquement connu sous le nom de « harpagophytum procumbens » est une plante qui possède des propriétés médicinales très puissantes. On la retrouve principalement dans les steppes de Namibie et dans le désert du Kalahari. On la connait pour sa capacité à soulager les douleurs articulaires chroniques ou d’autres maladies inflammatoires.

Dans le présent article, nous vous parlerons des bienfaits de cette plante, ses diverses utilisations pour améliorer la santé, son dosage et sa posologie.

L’harpagophytum traite une panoplie de maladies

L’Organisation mondiale de la santé a confirmé, après des essais cliniques, que cette plante a des effets positifs dans le traitement contre les douleurs que cause le rhumatisme. Cette plante agirait sur la lombalgie et l’arthrose. Plusieurs instances de santé à travers toute l’Europe ont confirmé par ailleurs que l’harpagophytum permet de maintenir la flexibilité et la mobilité articulaires. Cette plante naturelle calmerait les douleurs causées par des entorses et tendinites chez les sportifs grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

Ce n’est pas tout !

Outre les problèmes de douleurs et d’inflammations, la griffe du diable traiterait les troubles digestifs. Elle stimulerait l’appétit et faciliterait la digestion. Elle vous garantit également un bon apport en vitamines et minéraux nécessaires à une alimentation équilibrée. Il s’agit du fer, du calcium, du phosphore, du potassium, de la silice, des vitamines B1, B2, B4, B9, B12, B5, un peu de vitamine C et un peu de bêta-carotène. 

De plus, l’harpagophytum est constitué de divers éléments actifs à savoir les harpagosides, particulièrement bons pour le cartilage. Les flavonoïdes, les glucosides, des phénols et une grande quantité de phytostérols y sont également présents en grand nombre. L’harpagophytum contient aussi de l’acide cinnamique qui possède des propriétés antiseptiques et de l’acide chlorogénique qui améliore le métabolisme lipidique. C’est de ces diverses composantes que viennent les propriétés de la plante. Il est possible de la consommer sous de multiples formes.

L’harpagophytum peut s’utiliser sous diverses formes

En complément alimentaire ou en tisane, vous pouvez consommer la plante dite miracle. En effet, elle est utilisée sous diverses formes avec des appellations spécifiques :

  • Poudre de plante sèche : en pot mélangé avec un jus de fruits ou une compote pour amoindrir le goût amer,
  • En teinture mère ;
  • En extrait sec de racine : en comprimés ou en gélules.

Qu’importe la forme dans laquelle vous vous procurez la griffe du diable, il vous faut regarder la concentration optimale en harpagosides. Cette dernière doit être supérieure ou égale à 40%. Cette précision permet de mettre l’accent sur la posologie à respecter selon les troubles ou les maux à traiter.

Posologie et dosage

La racine d’harpagophytum procumbens est un remède dont les principes actifs cités agissent rapidement.

En gélules, comprimés, capsules, décoction, tisane ou en teinture mère, il faut bien suivre la dose recommandée par votre thérapeute ou médecin traitant. Vous pouvez également vous référer au dosage du fabricant.

Assurez-vous de prendre de l’harpagophytum bio, car les principes actifs y sont présents en grande quantité.

Sur ce site généraliste sur l’harpagophytum, vous trouverez de plus amples informations sur cette plante miracle et le guide d’achat pour choisir la meilleure qualité.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *