Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Comment aller mieux quand on est mal dans sa peau ?

Par Posted on 0 Aucun tag 0
Comment aller mieux quand on est mal dans sa peau ?
4.6 (92.5%) 8 vote[s]

À cette ère où la vie quotidienne n’est que course effrénée et défis de toute sorte, une bonne dose de confiance en soi est requise pour mener de front ces différentes batailles. Seulement, ce n’est pas tout le monde qui y arrive, car certains réussissent et d’autres échouent.

Les principales causes des échecs proviennent essentiellement d’un malaise qu’on ressent tout au fond de soi, un mal-être qui provoque un manque de confiance en soi et qui empêche d’aller de l’avant. Les personnes éprouvant en permanence ce sentiment sont donc mal dans leur peau, n’ont pas une bonne estime d’elles même et réussissent difficilement tant dans leur vie professionnelle qu’amicale ou amoureuse. Voici comment elles doivent faire pour s’améliorer.

Pourquoi être mal dans sa peau ?

Personne n’est né mal dans sa peau. On le devient à cause de certaines expériences ou circonstances malheureuses qui ont jalonné sa vie. Certes, tout le monde passe par des hauts et des bas et si bon nombre arrivent à les surmonter, il n’en est pas de même pour d’autres. C’est pourquoi il leur est conseillé d’y mettre toute leur énergie pour s’en sortir.

Cela veut dire n’avoir qu’un seul et unique objectif, de ne pas en être freiné dans sa vie quotidienne, d’être libéré de ces mauvais souvenirs pour pouvoir se projeter dans l’avenir, fort, beau, en bonne santé, intelligent, etc. En effet, ce n’est qu’en se sentant bien dans son corps et dans sa tête qu’on parvient à atteindre ses buts. Un soupçon d’estime  de soi, un goût de risque et de l’expérience sont de ce fait requis pour être bien dans sa peau.

Les caractéristiques de ce mal-être

Si les personnes qui ont confiance en elles ont donc une haute estime d’elles même, celles qui sont mal dans leur peau se sentent inférieures.

Se sentir dévalorisé

En effet, éprouver ce sentiment d’infériorité permet de reconnaître qu’on est mal dans sa peau. Concrètement, on n’arrive pas à s’apprécier ni à s’aimer en tant que tel. On n’a donc pas confiance en sa capacité à accomplir telle ou telle chose, dénigre même son savoir-faire et n’arrive pas à se mettre en valeur devant autrui. Aussi, on perd vite les pédales dès qu’on se trouve devant quelqu’un qui est tout le contraire de soi.

Toujours attendre l’aide d’autrui

Une telle situation peut pourtant se présenter, quelle que soit la relation entretenue avec l’autre, professionnelle, amicale ou amoureuse. Une personne mal dans sa peau tend toujours à attendre de l’aide ou un quelconque soutien, moral ou psychologique pour avoir confiance en lui. Rares sont pourtant ceux qui trouvent le temps ou la volonté de le faire. Aussi, si vous vous trouvez dans une telle situation, n’attendez pas qu’on vous aide pour vous en sortir.

Même si une personne déclare vous aimer, elle ne fera pas passer ses intérêts avant les vôtres, vous pouvez en être sûr. Elle ne perdra pas non plus son temps à vous soutenir et encourager quel que soit votre projet. Ne comptez donc pas sur des tiers, améliorez-vous vous-même, et faites des efforts dans ce sens.

devenir heureuse

Être en quête de reconnaissance en permanence

Un autre trait qui caractérise une personne mal dans sa peau est son besoin permanent de reconnaissance. En ne parvenant pas à s’accepter comme telle, elle recherche toujours la reconnaissance des autres pour se rassurer elle-même de ses aptitudes à entreprendre quelque chose. C’est uniquement à cette condition, qu’elle trouve la volonté de continuer.

Si jamais, elle n’obtient pas cette validation ou acquiescement de la part d’autrui, la personne mal dans sa peau peut abandonner d’un coup tout ce qu’elle a entrepris pour la seule raison qu’elles pensent ne pas satisfaire pas aux attentes de ceux qui ont placé leur confiance en elle. Dans une relation de couple, de telles exigences peuvent devenir pesantes, l’autre partenaire n’ayant toujours pas le temps ni la volonté de le faire.

Les solutions pour aller mieux

Comme tout type de relation nécessite de donner pour recevoir, il vous est impossible de donner le meilleur de vous-même si vous n’avez pas suffisamment confiance en vous pour le faire. Apprenez ainsi comment faire pour avoir cette inestimable qualité.

Faire tout pour avoir confiance en soi

Si vous n’avez pas naturellement confiance en vous, apprenez à l’être en faisant recours au service d’un coach ou en appliquant les méthodes citées dans des e-books ou des programmes audio spécialisés. Une prise de conscience et des exercices précis sont effectivement indispensables pour y arriver, car une telle force de caractère n’est pas innée, mais se forge petit à petit.

Aussi, repassez en tête tout ce que vous avez pu accomplir jusqu’à maintenant ou les défis que vous avez pu relever et félicitez-vous pour cela. Il en existe sûrement un grand nombre, mais vous avez dû les oublier. Eh bien, sachez que vous êtes quelqu’un de fort qui peut bouger des montagnes quand il le faut. Reconnaissez vos compétences à accomplir des choses et n’attendez pas les autres vous les dire pour y croire.

Établir la liste des défis qu’on a déjà réussi à relever

Aussi, n’hésitez pas à faire la liste des projets que vous avez eu le courage d’accomplir ou de surmonter. Mettez en valeur tout ce que vous avez fait de positif dans votre vie aussi loin que vous vous en souvenez. Soyez-en fier sans avoir besoin des appréciations ni des reconnaissances des autres.

C’est uniquement à cette condition que vous pouvez juger de votre qualité à accomplir comme il se doit les tâches qui vous incombent que ce soient professionnelles ou domestiques, etc. En vous rendant compte que vous avez des qualités inestimables, vous n’éprouverez pas le besoin de le demander ni à votre partenaire ni aux membres de votre famille ou vos amis.

Et quand vous faites quelque chose, faites-le d’abord pour vous, pour les bienfaits qu’elle peut vous rapporter à vous, ensuite aux autres. Attention toutefois aux excès de zèle. Vouloir en faire trop risque de miner votre santé et votre moral. N’entreprenez que ce que votre corps ou votre mental peut supporter. Vous n’arriverez à rien si vous tombez malade.

 

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *