Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Chariot élévateur : guide d’achat et utilisation

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Le chariot élévateur compte parmi les équipements indispensables aux professionnels opérant dans le secteur industriel et bâtiment. Il sert à transporter des charges lourdes et imposantes. De nombreuses entreprises décident de procéder à l’achat de l’engin. C’est recommandé en cas d’usage fréquent. Elles ont besoin de faire le bon choix pour profiter d’un chariot performant et répondant à leurs besoins. En outre, elles doivent connaître les conditions d’utilisation de l’appareil.

Le chariot élévateur à choisir

Le choix du chariot élévateur est à faire en fonction de nombreux critères, mais le plus important est son usage. Si l’appareil est dédié à réaliser des travaux de manutention, de gerbage, de chargement et de déchargement à l’intérieur, il faut opter pour un chariot électrique. L’engin est équipé de batteries chargeables. En revanche, pour réaliser des travaux de manutention et de transport sur terrain, il est recommandé de privilégier les chariots au diesel et au gaz.

En cas de traitement de charges lourdes à grande hauteur, il est préférable de faire l’achat d’un chariot élévateur télescopique. Comportant une flèche à longue portée, il permet à l’utilisateur d’accomplir la tâche avec plus de facilité. Pour les travaux sur les chantiers de construction, le chariot à mât rétractable ou le modèle tout-terrain est à privilégier. Robustes, puissants et polyvalents, ces engins s’adaptent à n’importe quel type de chaussée.

Notons qu’il existe des chariots dédiés à un usage précis. On cite entre autres le préparateur de commandes qui permet la manutention d’une charge de 2 tonnes. Il y a aussi le gerbeur qui sert à traiter les charges moyennes se trouvant dans un espace retreint. Enfin, il y a le transpalette qui répond aux attentes des commerçants.

chariot elevateur

Les conditions d’utilisation du chariot

En général, le chariot est indispensable aux professionnels qui occupent le poste de préparateur de commande, de gestionnaire d’entrepôt ou d’agent magasinier. La conduite d’un chariot élévateur constitue une tâche complexe qui nécessite une grande compétence technique. Voilà pourquoi, le code du travail exige que le conducteur d’un tel engin suive une formation. Elle doit être délivrée par un organisme reconnu par la Sécurité Sociale et l’IRNS.

Durant la formation, le conducteur va découvrir les règles de conduite et de sécurité.  Nommé cariste, ce dernier reçoit un CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité) après le stage. C’est une autorisation délivrée par l’employeur. Avant d’occuper le poste de cariste, il faut aussi passer un examen d’aptitude médicale. Ce dernier est assuré par un médecin du travail.

La marque du chariot

Avant tout, il faut préciser qu’il est désormais possible de louer un chariot élévateur. C’est le choix le plus approprié en cas d’usage ponctuel. Mais si l’appareil est indispensable au quotidien, il vaut mieux faire un achat. Pour éviter les réparations fréquentes, il est recommandé d’opter pour un chariot de grandes marques. Les modèles griffés par Yale sont à privilégier. La plus populaire au monde et certainement aussi la plus riche en expériences, la société américaine est présente sur le marché depuis 1923. Les chariots portant un label Toyota Material Handling, Fenwick-Linde, Jungheinrich et Manitou possèdent aussi une bonne réputation.

Vous trouverez plus d’informations sur ce site spécialisé dans les chariots élévateur : www.chariotelevateur.net.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *